Déploiement de la 2e Escadre expéditionnaire aérienne à Bagotville

L'évaluation gonfle à 353 M $

Selon les plus récentes évaluations du ministère de... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Selon les plus récentes évaluations du ministère de la Défense du Canada, le déploiement complet d'une escadre expéditionnaire de 550 militaires à Bagotville nécessitera un investissement de 353,6 millions $. À ce jour, 2,7 millions $ ont été investis pour accommoder la première cohorte de 234 militaires installés à Bagotville. La Défense nationale devra construire plusieurs bâtiments et acquérir l'équipement nécessaire au déploiement complet de l'escadre d'ici à 2023

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Les coûts relatifs au déploiement de la 2e Escadre expéditionnaire aérienne à Bagotville dépassent maintenant le cap des 353 millions $. Les montants n'ont pas encore obtenu l'aval du Conseil du trésor, mais le processus d'approbation est en cours, assure le ministère de la Défense du Canada.

Le Progrès-Dimanche a fait état, en février dernier, des nouveaux délais d'implantation de la 2e Escadre, laquelle n'atteindra pas sa capacité opérationnelle avant 2023. Au moment de l'annonce par les conservateurs en 2007, le projet devait se concrétiser avant 2015 et les coûts étaient estimés à 300 millions $. L'évaluation de l'investissement total est plus tard passée à 325 millions $.

Conseillère principale en communications au ministère de la Défense, Tanya Leblanc confirme que les coûts ont été revus à la hausse et atteignent maintenant 353,6 millions $, soit une augmentation totale de 18%.

«L'Aviation royale canadienne travaille actuellement à mettre sur pied la 2e Escadre expéditionnaire, et 234 personnes y travaillent déjà. L'augmentation du personnel affecté à cette escadre et le développement des capacités opérationnelles doivent se faire en tenant compte des ressources disponibles ainsi que des besoins opérationnels de l'Aviation royale canadienne», a expliqué la porte-parole, en réponse à nos questions.

La responsable ajoute que la création de la 2e Escadre expéditionnaire se fera en deux étapes.

«L'étape 1 se poursuit présentement. Il est prévu que le reste du personnel de la 2e Escadre faisant partie de l'étape 1 arrive d'ici l'été 2015», a-t-elle précisé.

Moins d'argent investi

Tanya Leblanc confirme que les sommes investies à ce jour en lien avec la 2e Escadre sont inférieures aux 2,7 millions $ avancés dans nos pages.

«La FAC (NDRLR : Force aérienne du Canada) a investi $2,5 millions depuis l'année fiscale 2012-2013 pour la mise en place et la recapitalisation de mesures temporaires à Bagotville. Ces investissements sont majoritairement reliés à l'édifice 374», poursuit la conseillère en communications, qui ajoute que d'autres annonces suivront «en temps opportun».

Le député de Chicoutimi-Le Fjord, Dany Morin, a récemment sommé le gouvernement Harper de donner l'heure juste aux régionaux dans ce dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer