Les Marquis s'inclinent en 6e période

Les Marquis se sont inclinés 2-1, samedi soir,... (Archives)

Agrandir

Les Marquis se sont inclinés 2-1, samedi soir, en troisième période de prolongation.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Chicoutimi) La longue veillée pascale n'aura pas donné les fruits escomptés pour les Marquis de Jonquière. Les troupes de Dean Lygitsakos ont bataillé pendant plus de 104 minutes avant de concéder la victoire 2-1 à l'Isothermic de Thetfrod Mines. La résurrection n'a donc pas eu lieu aux petites heures du matin de Pâques, de sorte que la formation jonquiéroise tire maintenant de l'arrière 2-0 dans cette série demi-finale de la Ligue nord-américaine de hockey.

Malheureusement pour les Marquis, ce n'est pas faute d'avoir essayé s'ils ont encaissé ce deuxième revers crève-coeur en autant de matchs. Encore une fois, le cerbère Gabriel Girard s'est montré quasi parfait en temps réglementaire, puis intraitable en prolongation. Vendredi, au Palais des Sports, Girard avait repoussé 45 des 50 tirs dirigés contre lui pour permettre aux siens de se sauver avec la victoire, 6-5, après 70mn45 de jeu. Le gardien des Marquis, Pier-Olivier Pelletier, n'était pas en reste, lui qui avait cédé à six reprises sur 42 lancers.

Samedi, au centre Mario Gosselin, le cerbère de l'Isothermic a de nouveau gardé les siens dans le jeu malgré les tirs nourris des Marquis pendant les 60 minutes réglementaires (39-16). Les Marquis avaient déjà bombardé Girard de 37 tirs avant que Simon Laliberté ne parvienne à percer sa muraille avec  Simon Laliberté avec 57 secondes à faire dans la rencontre. Auparavant, Maxime Lecours avait fait fi d'un désavantage numérique pour partir en échappé et déjouer Pelletier sur le 6e tir des siens en début de deuxième. La table était mise pour une première prolongation.

Chaque équipe aura décoché 14 tirs durant ce 4e vingt sans parvenir à dénouer l'impasse. En 5e période, l'Isothermic a semblé trouver un deuxième souffle, mais n'a pas pu capitaliser en dépit de trois avantages numériques. P.-O. Pelletier est lui aussi demeuré intraitable face aux 16 tirs décochés contre lui, tandis que les Marquis ont été limités à quatre tirs vers le portier thetfordois.

Après 100 minutes de jeu, c'était toujours l'impasse 1-1. Pour les partisans qui avaient assisté au match #3 de la finale entre les deux l'an dernier, le déroulement de la partie avait un air de déjà-vu puisque les deux formations avaient bataillé pendant 104mn45 au Palais des sports avant de voir l'Isothermic se sauver avec la victoire dans ce qui fut le plus long match des séries du circuit Godin.

Au centre Mario Gosselin, il aura fallu 35 secondes de moins à l'Isothermic pour réussir le même tour de force aux premières heures du dimanche de Pâques. Éric Fortier a joué les héros en marquant le but vainqueur à 4mn10 de la 3e période supplémentaire. Au total, les Marquis auront lancé à 58 reprises sur Girard, tandis que Pelletier aura fait face à 47 tirs. Disons qu'après telle une indigestion de caoutchouc, leur offrir une rondelle en chocolat pour Pâques n'était certes pas le présent idéal à offrir aux deux protagonistes de ce duel épique!

En bref

Francis Charette, Jean-Simon Allard, Alex Penner, Dany Roussin, Jean-Sébastien Bérubé, Yann Poirier, Alexandre Moisan, et Joël Roch étaient absents des deux premiers matchs de cette série. Samedi soir, Gaby Roch et Nicolas Marcotte n'étaient pas en uniforme.

Par contre, le défenseur Danick Malouin et l'attaquant Charles Power ont réintégré l'alignement. Dans le cas de Power, il s'agissait de son premier match en série.

Le match #3 sera présenté au Palais des sports vendredi prochain, à 20h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer