Excursion de chasse au lac Mistassini

Incendie d'un chalet au lac Mistassini: cinq jeunes Cris retrouvés morts

Les corps de cinq jeunes membres de la communauté crie de Mistissini ont été... (Courtoisie SQ)

Agrandir

Courtoisie SQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Les corps de cinq jeunes membres de la communauté crie de Mistissini ont été retrouvés calcinés, dans les décombres d'un chalet situé dans le secteur du lac Mistassini. Les circonstances de ce drame demeurent imprécises, mais les jeunes se trouvaient à cet endroit pour un voyage de chasse.

Selon les informations obtenues par Le Quotidien, c'est un motoneigiste qui aurait alerté la Sûreté du Québec après avoir fait la macabre découverte, en fin d'après-midi, mercredi.

Aux alentours de 20 h, hier soir, la SQ refusait toujours de confirmer cette tragédie, car les enquêteurs n'avaient toujours pas gagné le chalet. Ils doivent s'y rendre ce matin, très tôt, en hélicoptère.

« Les policiers ne sont pas encore allés sur les lieux, donc on ne peut pas en dire davantage. Mais en effet, il y a eu un signalement pour un chalet incendié. Et il y pourrait y avoir la présence de corps », a répondu la porte-parole de la SQ, Christine Coulombe.

Dans un communiqué publié tard en soirée, Grand Chef du Grand conseil des Cris, Matthew Coon Come, a cependant confirmé les informations en rendant hommage aux victimes de cette tragédie qu'il qualifie « d'accident ». Ce sont les corps de David Jimiken, Emmett Coonishish, Chiiwetin Coonishish, Kevin Loon et Charlie Gunner qui ont été retrouvés dans le chalet incendié.

« Au nom de toute la nation Crie, j'offre mes plus sincères condoléances aux familles et à la communauté de Mistissini qui doit maintenant trouver une source de compassion et de force pour traverser cette terrible tragédie et supporter les gens dans ce processus de guérison », a écrit, en anglais, Matthew Coon Come, Grand Chef du Grand conseil des Cris. « Leur perte et une perte pour toute la nation Crie et on pleure avec eux. Leur tragédie c'est la tragédie de toute la nation Crie », a-t-il ajouté, dans le communiqué

Sur Twitter, des messages portant sur la tragédie survenue à Mistissini ont été diffusés en soirée. Aucun d'entre eux n'était précis quant à la nature du drame. Les internautes offraient leurs prières à la communauté.

« Journée tragique pour notre communauté voisine, Mistissini. Nos pensées et prières vont aux familles touchées », a exprimé un jeune homme, vers 20 h.

« Plusieurs jeunes vies ont été prises récemment. On pourrait ne jamais comprendre, mais je mets ma confiance en Dieu », a écrit une femme sur la twittosphère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer