Trou de boue de Saint-Jean-Vianney

Saguenay lance l'appel d'offres

Saguenay souhaite que des groupes se manifestent pour... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Saguenay souhaite que des groupes se manifestent pour proposer un ou des projets de types récréatif, historique ou environnemental pour la partie du site qui abritait à l'époque le village de Saint-Jean-Vianney.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

Plusieurs mois après en avoir manifesté l'intention, Saguenay a lancé, il y a quelques jours, un appel de propositions concernant l'utilisation du site de trou de boue de Saint-Jean-Vianney. Les intéressés ont jusqu'au 20 avril pour soumettre leur projet.

En août dernier, Saguenay affirmait avoir l'intention de lancer un appel d'offres afin de recevoir différentes propositions quant à l'utilisation future du site. C'est finalement la semaine dernière que le processus a été officiellement enclenché.

La Ville souhaite que des groupes se manifestent pour proposer un ou des projets de types «récréatif, historique ou environnemental pour la partie du site qui habitait à l'époque le village de Saint-Jean-Vianney», est-il indiqué dans un communiqué émis hier.

Jeannot Allard, directeur des communications de Saguenay, affirme que l'objectif consiste à faire les choses selon les procédures habituelles. Il laisse entendre qu'une proposition des utilisateurs actuels est bienvenue.

«Des gens utilisent ce site depuis des années. En fait, ce serait même souhaitable que ce soit eux qui proposent un projet. Ils sont déjà là. Par contre, il faut que ce soit fait de la bonne manière.»

Le site de Saint-Jean-Vianney est utilisé depuis longtemps par des amateurs de véhicules récréatifs et de boue qui se réunissent sur place plusieurs fois par année.

«Ce type d'activité existe déjà ailleurs au Québec et au Canada ainsi que dans bon nombre d'États américains. L'objectif de Saguenay est de soutenir d'éventuels organisateurs, d'assurer la sécurité des lieux et d'y encadrer les activités récréatives et commerciales», affirme la Ville dans son communiqué. «D'autres types de projets à caractères patrimonial, historique ou environnemental pourront aussi être reçus», y est-il ajouté.

Des réactions

Pierre Blackburn, organisateur de rassemblements de véhicules récréatifs sur le site depuis des années, voit l'appel de propositions d'un autre oeil. Il a soumis un projet de site encadré et payant ouvert à l'année il y a plusieurs mois déjà.

«J'étais là, j'avais soumis quelque chose. Ils ont déjà le dossier entre les mains. J'avais déjà entrepris des démarches auprès d'eux et de la sécurité publique», déplore-t-il.

Pierre Blackburn devrait tout de même soumettre son projet officiellement comme demandé par Saguenay. «Je vais regarder l'appel de propositions et probablement soumettre mon projet, mais je n'ai pas le goût de me battre contre l'opposition.»

En attendant, il se prépare à une nouvelle saison d'activité sur le site.

«Les camions sont prêts, nous sommes dans les préparatifs de dernière minute. Ça devrait recommencer bientôt.»

De son côté, Rolande Lavoie, membre du sous-comité pour la revitalisation de Saint-Jean-Vianney se refuse à tout commentaire pour le moment. Impossible de savoir si l'organisation soumettra une proposition quant à l'utilisation du site.

Celle qui milite pour un projet de mise en valeur et de reconnaissance patrimonial a toutefois affirmé à maintes reprises par le passé que les deux projets peuvent cohabiter.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer