Roberval

Surplus de 912 000 $

Guy Larouche est très satisfait des résultats financiers... ((Photo le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

Guy Larouche est très satisfait des résultats financiers de 2014.

(Photo le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

La ville de Roberval a terminé l'année 2014 avec un excédent de 912 000 $, ce qui porte le surplus accumulé à 3,6 M$. Cela va donner une marge de manoeuvre aux élus pour effectuer des investissements importants sans emprunter.

« Avec d'autres ventes d'actifs, nous allons pouvoir faire l'acquisition de l'église Saint-Jean de Brébeuf et régler nos locaux pour les organismes tout en maintenant notre surplus accumulé autour de 2,7 M$ », a déclaré le maire Guy Larouche, visiblement satisfaits des états financiers.

Les revenus de la ville ont atteint 17,1 M$. C'est donc une augmentation de 5 % sur ce qui était prévu. Les dépenses, elles, ont baissé de 3,4 %. Le maire Larouche a tenu à féliciter les fonctionnaires pour les efforts réalisés.

D'ailleurs, le vérificateur Denis Tremblay a qualifié la santé financière de la municipalité d'excellente malgré une hausse importante de la dette de 3,8 M$. Cette augmentation s'explique par la quote-part de la dette liée à la MRC Domaine-du-Roy pour l'emprunt relié au projet de minicentrale à Val-Jalbert. Sans cet aspect, la dette réelle de la municipalité a cru de 900 000 $. « La dette de la MRC représente 40 % de notre dette et elle va représenter près de 55 % avec le projet de la 11e chute en 2015 pour atteindre 12,7 M$. En revanche, elle va se rembourser avec les revenus; les Robervalois ne payeront pas pour ça », a-t-il justifié.

Il a été aussi très clair sur le fait que Roberval voulait sa part du gâteau. Il exige que la répartition des profits générés par les deux centrales se fasse au prorata de la population de Roberval. Il n'est pas fermé à l'idée que certaines sommes soient inverties pour des projets régionaux, mais veux avoir de l'argent pour sa municipalité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer