Les Taillefer

Trois générations de pilotes

Haut comme trois pommes, Frédérik Taillefer rêvait de... ((Photo Le Quotidien, Michel Tremblay))

Agrandir

Haut comme trois pommes, Frédérik Taillefer rêvait de devenir pilote. Déterminé à suivre les traces de son grand-père et de son père, il était cependant loin de se douter qu'en s'installant derrière les commandes d'un hélicoptère Griffon, il contribuerait, en quelque sorte, à marquer les annales de la base militaire de Bagotville.

(Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Haut comme trois pommes, Frédérik Taillefer rêvait de devenir pilote. Déterminé à suivre les traces de son grand-père et de son père, il était cependant loin de se douter qu'en s'installant derrière les commandes d'un hélicoptère Griffon, il contribuerait, en quelque sorte, à marquer les annales de la base militaire de Bagotville.

En grossissant les rangs de l'Escadron 439 il y a deux ans, le capitaine, aujourd'hui âgé de 24 ans, a fait en sorte que de grand-père en petit-fils, la famille Taillefer de La Baie a piloté les trois types d'aéronefs des Forces canadiennes que compte la base de Bagotville (chasseur, transport et hélicoptère).

Le grand-père de Frédérik, Maurice Taillefer, a pris part à la Deuxième Guerre mondiale comme pilote de chasse. Le vétéran, maintenant décédé, a fait l'objet d'une biographie racontant ses nombreuses péripéties alors qu'il se trouvait dans la carlingue d'un Hurricane, de ce côté-ci de l'Atlantique, ou d'un Spitfire, en Europe. Le père de Frédérik, Camil, a fait carrière comme pilote de Hercules et comme instructeur. Il est aujourd'hui retraité des Forces canadiennes et agit comme pilote de ligne chez Air Canada. Même s'il n'a jamais discuté de la Grande Guerre avec son grand-père, Frédérik Taillefer voue à son aïeul une fascination et une admiration sans bornes. L'ouvrage de Claude Chamberland et de Richard Taillefer (l'oncle de Frédérik) publié chez JCL il y a quelques années a tôt fait de devenir, pour lui, une référence.

«Le livre qui a été écrit sur lui est le tout premier livre que j'ai lu quand j'étais petit. C'était lui qui racontait ses mémoires. Je l'ai relu plusieurs fois par la suite. Il a fait 16 missions en Normandie et il était le seul francophone de son unité. Mon père nous a raconté plein de choses à son sujet», dit Frédérik. Le pilote issu d'une famille de trois enfants ne se lasse pas d'entendre les anecdotes impliquant son grand-père, qu'il se plaît à raconter à son tour avec fierté et beaucoup d'humour.

«Son père voulait qu'il soit curé, mais il ne voulait rien savoir. En 1940, il a essayé d'entrer dans la Royal Air Force (forces aériennes britanniques), mais ça n'a pas fonctionné. Il est entré dans la Royal Canadian Air Force en 1942», relate Frédérik Taillefer, qui est né à Chicoutimi et qui a été baptisé à Bagotville. Il n'a cependant vécu qu'une dizaine de jours au Saguenay, avant de quitter pour Greenwood, en Nouvelle-Écosse, avec ses parents. Frédérik Taillefer a notamment vécu à Goose Bay, à Trenton et à Ottawa.

Influence

L'influence de Camil Taillefer a été immense sur le parcours de son fils. Frédérik sait qu'il a rendu son père bien fier en devenant à son tour pilote. Il en va de même pour la maman, Carmen Brisson, elle aussi originaire de La Baie. Installé à Rivière-du-Moulin avec son épouse Emily, Frédérik se plaît à découvrir les charmes d'une région qu'il considère un peu comme son berceau. Et quel plus joli panorama que celui vu du haut des airs pour apprécier la beauté des paysages?

«La région est vraiment l'une des meilleures places pour voler. C'est comme un grand terrain de jeu. C'est agréable de découvrir le lac Saint-Jean à partir d'en haut. Quand on vole au-dessus de Saint-Jean-Vianney, c'est étrange de s'imaginer qu'il y a des gens qui ont vécu là. Ce site fait partie de l'histoire», pointe celui qui agit présentement comme copilote, mais qui devrait obtenir, d'ici à six mois, le titre de commandant de bord utilitaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer