Mauvaise manoeuvre de remorquage

Un sexagénaire tué dans un accident de motoneige

Un motoneigiste d'une soixantaine d'années est mort hier... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Un motoneigiste d'une soixantaine d'années est mort hier soir dans un sentier de Lac-Kénogami.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Un homme d'une soixantaine d'années est mort hier soir lors d'un accident de motoneige survenu dans le secteur de Lac-Kénogami. Une fausse manoeuvre lors du remorquage de sa motoneige serait à l'origine du tragique événement.

Les secours ont été appelés peu après 19 h 30 à intervenir dans un sentier à deux kilomètres du Dépanneur de la Coop Baladeur, situé au 5251 du chemin du Quai.

Les pompiers de Saguenay se sont rendus sur les lieux de l'accident en motoneige en compagnie des ambulanciers. Lors de l'arrivée des secours, l'homme ne présentait aucun signe de vie. Il a été transporté par traîneau jusqu'à l'ambulance stationnée en bordure de la route.

«Il a été transporté au centre hospitalier de Jonquière, où son décès a été constaté", a mentionné en entrevue le superviseur de la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec, Daniel Gagnon. Il a subi un traumatisme au cou et au thorax.»

Les circonstances de l'accident demeurent difficiles à établir. Selon nos informations, l'homme prenait place sur une motoneige qui était remorquée sur le sentier par un autre motoneigiste.

Pendant l'opération de remorquage, dans une courbe, le câble utilisé pour le remorquage se serait détendu, attirant la motoneige remorquée vers l'autre motoneige. On ignore ensuite si la motoneige s'est renversée sur la victime ou si elle est tombée dans un fossé à proximité du sentier.

Le coroner au dossier, Me Sylvain Truchon, venait tout juste d'être informé du décès lorsqu'il a été contacté par Le Quotidien, en soirée. «J'ignore le détail des circonstances de l'accident, je n'ai pas encore pu parler aux policiers, a-t-il indiqué. Je déciderai ensuite si je dois me rendre à l'hôpital pour rencontrer les policiers et la famille.»

Il a été impossible de parler au lieutenant responsable de la Sécurité publique de Saguenay avant de mettre sous presse.

Mgauthier@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer