Aires protégées et caribou forestier

Couillard promet une étude

Philippe Couillard estime que le médiateur Lucien Bouchard... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Philippe Couillard estime que le médiateur Lucien Bouchard devrait réussir à obtenir une entente concernant le type de coupes forestières pouvant se faire sur le territoire en litige dans le cadre de l'entente Baril-Moses opposant les Cris et les Innus de Mashteuiatsh.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

Une étude économique indépendante pour mesurer les répercussions de la mise en place d'aires protégées et du plan de rétablissement du caribou forestier sera réalisée au cours des prochains mois.

C'est la promesse que fait le premier ministre Philippe Couillard à la suite de son adhésion personnelle et de son gouvernement au mouvement Alliance forêt boréale. Il souhaite mettre le pied sur l'accélérateur pour que toutes les problématiques forestières que subit la région soient atténuées le plus vite possible. « Je pense que c'est la première fois que le premier ministre et un gouvernement adhèrent à ce genre de mouvement. Ça démontre mon intérêt et ma volonté à soutenir les travailleurs forestiers et leurs communautés. Une étude économique indépendante va nous permettre de chiffrer les répercussions économiques et sociales de la protection des forêts. C'était un peu vague tout ça, je veux des chiffres ! », a-t-il assuré en entrevue.

Rencontre avec FSC

Comme autre action, le gouvernement va orchestrer une rencontre entre FSC Canada et les membres de l'Alliance forêt boréale pour connaître mieux la norme environnementale. « Il faut qu'ils discutent pour mieux comprendre les attentes de cette norme. De notre côté, nous allons tout faire ce qui est en notre pouvoir pour que Produits forestiers Résolu recouvre la certification FSC », a indiqué Philippe Couillard.

À ce sujet, Philippe Couillard estime que le médiateur Lucien Bouchard devrait réussir à obtenir une entente concernant le type de coupes forestières pouvant se faire sur le territoire en litige dans le cadre de l'entente Baril-Moses opposant les Cris et les Innus de Mashteuiatsh.

« Je pense qu'il y a des compromis qui devront se faire pour l'intérêt de tous le monde. Sans vouloir interférer dans le processus, je crois que les négociations vont bien et que nous pourrons avoir une position d'ici juin », avance le premier ministre.

En ce qui a trait à la mise en place du plan de rétablissement du caribou forestier, le gouvernement va attendre d'avoir les études sur les répercussions économiques avant de s'avancer sur sa mise en oeuvre.

Philippe Couillard estime que l'Alliance forêt boréale va permettre de faire bouger les choses et démontrer que les pratiques forestières du Québec se font dans le respect de l'environnement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer