Étude sur le réseau ferroviaire régional

L'efficacité questionnée

Michael Kieran, André Paradis et Serge Plourde ont... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Michael Kieran, André Paradis et Serge Plourde ont présenté l'étude sur le réseau ferroviaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Si le réseau ferroviaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean répondait jusqu'ici aux attentes, l'avenir risque d'être plus compliqué. En effet, si certaines lacunes ne sont pas corrigées, à court et à moyen terme, la région pourrait ne pas profiter des retombées du développement minier. Et le principal problème se trouve entre Jonquière et le port de Grande-Anse.

Ce sont les principales conclusions qui ressortent de l'étude sur le portrait du réseau ferroviaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, commandée par la Conférence régionale des élus (CRÉ), en décembre. L'étude était présentée aux membres de la CRÉ et aux journalistes, hier matin. «Nous voulions nous assurer que la région dispose des infrastructures nécessaires au développement de nos entreprises, dans un contexte de diversification de l'économie régionale et de prise en compte des retombées potentielles de l'exploitation et de la transformation des ressources naturelles», a expliqué le président de la CRÉ, André Paradis.

Potentiel et lacunes

L'étude a été réalisée par la firme Lemay+DAA Stratégies. En présentant ses résultats, l'expert dans le domaine ferroviaire, Michael Kieran, a expliqué que la région avait un grand potentiel, mais qu'il y avait toutefois certaines lacunes à corriger, afin que le réseau soit plus fluide.

«Les compagnies minières ont besoin d'un accès efficace et abordable à un port pour la justification économique de leurs projets. Une condition essentielle pour que le port de Saguenay soit capable de répondre à ces exigences est d'avoir un service fluide, flexible et efficace par train ainsi que les équipements d'entreposage, de convoyage et de transbordement adéquats. Mais le réseau ferroviaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean et le port de Saguenay, tel qu'ils sont aménagés et interconnectés actuellement, pourront difficilement répondre aux enjeux de développement économique de la région au cours de la prochaine décennie», a expliqué Michael Kieran.

En effet, le principal problème semble être le lien entre Jonquière et le port de Saguenay. «Ce tronçon n'est pas adéquat par rapport aux attentes des nouveaux expéditeurs, car il y aura un goulot d'étranglement à moyen terme si rien n'est fait. L'avantage stratégique de l'emplacement du port est inutile sans une résolution des entraves à la circulation des trains et une assurance d'un accès fluide et efficace au port», a ajouté M. Kieran.

«L'utilisation du réseau ferroviaire et du port de Grande-Anse s'intensifiera assurément dans les prochaines années. Il devient donc prioritaire d'établir un plan stratégique afin de déterminer les besoins et d'évaluer les options», peut-on lire dans l'étude.

Évidemment, le problème d'engorgement à Jonquière ne sera pas facile à régler. «Nous ferons une deuxième étude, puisqu'il n'y aura pas de solution facile. Il faut tenir compte de bien des enjeux, comme l'acceptabilité sociale et l'environnement, par exemple. On ne peut pas construire un nouveau tronçon comme ça, en pleine ville. C'est beaucoup plus complexe que ça», affirme de son côté le président de la CRÉ, André Paradis.

«Nous avons constaté que le lien entre le nord de la région et le port de Saguenay n'est pas efficace. Il faut donc que les infrastructures ferroviaires et maritimes fassent l'objet dès à présent d'une attention prioritaire de la part de nos gouvernements», a ajouté M. Paradis. À cet effet, une seconde étude, réalisée directement sur le terrain et auprès des communautés touchées sera présenté en juin, lors du Sommet économique régional.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer