Gestion des barrages au Saguenay

Journée de réflexion à la Marina de Shipshaw

Daniel Desgagné et Maude Lemieux-Lambert, respectivement président et... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Daniel Desgagné et Maude Lemieux-Lambert, respectivement président et responsable des communications de l'Organisme de bassin versant de Saguenay, entourent le député de Jonquière Sylvain Gaudreault.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Organisme de bassin versant du Saguenay (OBV) annonce la tenue d'une journée de réflexion, le 17 avril, sous le thème « Gestion des barrages au Saguenay, d'hier à demain ». Le député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault, a accepté d'agir à titre d'ambassadeur.

L'événement, qui souligne le cinquième anniversaire de l'OBV, aura lieu à la Marina de Shipshaw, de 8 h 30 à 16 h. Plusieurs conférences seront offertes aux organisations et à la population au sujet, notamment, de l'historique des barrages et de la municipalisation de l'électricité, la sécurité entourant les barrages, les changements climatiques, le niveau des eaux et l'harmonisation des usages.

Comme député de Jonquière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de développement durable et d'environnement, Sylvain Gaudreault admet qu'il est impossible de ne pas se préoccuper de la gestion des barrages. Selon lui, l'eau et l'hydroélectricité ont joué un rôle majeur dans le développement de la région. Il est donc primordial de voir les côtés positifs des barrages.

« Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, nous avons une vaste expérience de l'utilisation de l'eau pour la population et le développement des villes et municipalités, dans la foresterie et l'agriculture, pour la production industrielle et pour l'énergie hydroélectrique. Nous savons aussi qu'elle peut malheureusement être une force destructrice et nous voulons nous assurer de pouvoir vivre en sécurité près des cours », a souligné le député, ajoutant l'importance d'un développement harmonisé et concerté de la part des intervenants.

Comme Sylvain Gaudreault, le président de l'OBV Saguenay, Daniel Desgagné, soutient que les cours d'eau représentent un intérêt collectif et il faut avoir la conscience de les protéger. Avec les barrages, villégiateurs et résidants, notamment, tout est en place pour des conflits d'usage, croit-il. Le défi de l'harmonisation prend donc tout son sens.

La journée de réflexion s'inscrit en continuité avec la Journée mondiale de l'eau du 22 mars qui aura pour thème, cette année, l'eau et le développement durable. Elle est rendue possible grâce à la collaboration d'Elkem Métal Chicoutimi, Produits forestiers Résolu, Rio Tinto Alcan et la ville de Saguenay. Toute la population est invitée à y participer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer