Le maire de Saint-Gédéon n'en peut plus

« RTA saccage nos plages »

Les travaux de stabilisation des berges sont presque... ((Photo le Quotidien, Laura Lévesque))

Agrandir

Les travaux de stabilisation des berges sont presque entièrement terminés à Saint-Gédéon. Il ne reste que le terrain à niveler, selon RTA.

(Photo le Quotidien, Laura Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Le maire de Saint-Gédéon, Jean-Paul Boucher, accuse Rio Tinto Alcan de saccager les plages de sa municipalité. Ce dernier, qui a longtemps préféré ne pas partir en guerre publiquement contre la multinationale, n'en peut tout simplement plus. Les récents travaux de stabilisation des berges ont fait déborder le vase.

« Pour RTA, le lac, c'est un réservoir. Mais pour nous, à Saint-Gédéon, ce sont des plages, c'est notre économie, notre patrimoine, notre richesse, notre joyau. Ce n'est pas vrai qu'ils vont nous briser ça. Ils disent qu'ils font des séances, qu'ils rencontrent des gens. Mais ils s'en foutent bien. Ils font ce qu'ils veulent », déplore vigoureusement le maire de Saint-Gédéon.

À l'extérieur de la région au cours des dernières semaines pour des raisons familiales, M. Boucher n'avait pas encore constaté les derniers travaux. À son retour, plusieurs citoyens se sont plaints. Et pour celui qui surveille de près les travaux depuis les dernières années, au point de recueillir des échantillons de sable à chaque réparation, il s'agit d'un manque de respect envers les riverains et les milieux qui vivent du tourisme estival.

bottes et souliers à caps d'acier

« J'ai promis aux gens que ça ne restera pas comme ça. Pour traverser l'enrochement (une barrière rocheuse aménagée pour protéger les terrains), ils proposent de faire des petites passerelles pour les résidants qui veulent se rendre sur la plage. Ça n'a pas d'allure. À l'avenir, on va dire "venez à Saint-Gédéon, destination vacances". Mais les gens devront amener leurs bottes de caoutchouc et des souliers à cap d'acier », soupire le maire.

Ce dernier siège sur le comité de suivi des parties prenantes formé des trois MRC du Lac-Saint-Jean et des usagers du lac et qui a pour but d'établir un consensus social autour d'un modèle de gestion du lac Saint-Jean. Un consensus qui fera ensuite l'objet d'un mémoire, déposé aux audiences publiques du BAPE prévues pour le renouvellement du décret du programme de stabilisation des berges de RTA.

Le maire de Saint-Gédéon compte se battre pour faire entendre ses réclamations, à savoir que RTA remette du sable fin sur les plages et qu'il baisse le niveau du lac à l'automne.

« Ce n'est pas notre sable blanc qu'ils mettent depuis quelques années. Il y a plein de petites roches. Ce que je veux, c'est qu'ils continuent à draguer, comme ils le faisaient il y a 20 ou 25 ans, c'est-à-dire, prendre le sable fin qui est descendu en dunes, et qu'ils le remettent sur les plages. Ils ont arrêté cette pratique pour des questions environnementales. Mais après vérifications auprès de l'aménagiste de la MRC, il y a des endroits où ce sable peut être pris tout en respectant les règles environnementales », insiste le maire.

Ce dernier ne mâche également pas ses mots à l'endroit du ministère de l'Environnement, qui autorise ces travaux dans sa municipalité.

« Je ne peux pas croire que le Ministère autorise ça. Il refuse que les petites municipalités fassent de petits travaux, par exemple, pour des ajouts sur nos tuyaux des eaux pluviales. Il accepte toutefois que RTA détruise le paysage, notre patrimoine, nos plages. Nous, on est pour l'environnement. Mais là, c'est un non-sens », déplore M. Boucher.

La semaine dernière, à la suite de plaintes de citoyens, RTA avait rappelé que les travaux seraient terminés avec le nivellement du terrain, prévu ce printemps. Mais la multinationale a confirmé qu'au moins un pied du nouvel enrochement allait être visible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer