Jeux du Québec d'Alma

Un beau défi pour Jean-Denis Toupin

Le titre de Personnalité du mois de février 2014 Le... ((Photo Le Quotidien, Patricia Rainville))

Agrandir

(Photo Le Quotidien, Patricia Rainville)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Le titre de Personnalité du mois de février 2014 Le Quotidien/Radio-Canada est aujourd'hui décernée à Jean-Denis Toupin, président du comité organisateur des Jeux du Québec d'Alma, qui auront lieu en 2017. Le directeur général des Constructions Proco, sacré champion canadien de judo en 1997, continue de s'impliquer auprès des organisations sportives de son milieu. Et il est fier, aujourd'hui, de mettre la jeunesse et le sport en vedette.

Jean-Denis Toupin ne s'imaginait pas que ce serait autant de travail. Mais le directeur général des Constructions Proco ne regrette pas une seule seconde d'avoir accepté la présidence du comité organisateur des Jeux du Québec d'Alma, qui auront lieu en 2017.

C'est le maire d'Alma, Marc Asselin, qui a téléphoné à Jean-Denis Toupin pour lui demander de s'impliquer au sein du comité organisateur. Le directeur général de Proco a aussitôt été intéressé par le défi. «J'en ai parlé avec mon épouse, puisque nous avons de jeunes enfants. Elle m'a appuyé dans ma décision, alors j'ai accepté avec plaisir», explique Jean-Denis Toupin.

Ce dernier a travaillé de nombreux mois sur le cahier de mise en candidature d'Alma. «J'ai eu la chance d'être entouré par des gens merveilleux et passionnés. C'est en quelque sorte la clé du succès. C'était énormément de travail bénévole, mais nous sommes une équipe dévouée», a indiqué celui qui ne s'attentait pas à une charge de travail aussi importante.

«Je ne regrette vraiment pas mon choix, mais disons qu'il faut organiser notre emploi du temps», a-t-il affirmé.

C'est en juin dernier que le travail colossal a débuté, lorsque Sport Québec a donné le feu vert à Alma. «Nous avions soumis un cahier préliminaire, mais c'est en juin que l'organisation nous a dit qu'Alma avait tout pour poser sa candidature. En septembre, le comité était formé et nous étions prêts à commencer le cahier de mise en candidature. Il y a une grande mobilisation du milieu et il fallait dénicher 1,5 million de dollars en commanditaire. C'était mon rôle de trouver cette somme. Ç'a probablement été le côté le plus difficile, mais les gens d'Alma étaient tous mobilisés pour recevoir les Jeux», a expliqué M. Toupin.

C'est le 28 janvier dernier que le comité organisateur a été récompensé. Sports Québec a préféré Alma à la candidature de Saint-Jérôme/Mirabel pour la présentation de la 52e Finale des Jeux du Québec, hiver 2017.

«Il y des jours où on était très confiant et d'autres jours moins. Lorsque la décision a été annoncée, c'était l'euphorie! C'est évident que nous aurions été déçus si ça n'avait pas été le cas», a indiqué Jean-Denis Toupin, qui assistera d'ailleurs à la cérémonie de clôture des Jeux du Québec à Drummondville, aujourd'hui.

«Maintenant, notre mission est de faire ce que nous avons vendu à Sport Québec. Et nous allons respecter nos promesses», a-t-il ajouté.

À l'hiver 2017, près de 4500 athlètes, accompagnateurs et entraîneurs débarqueront au Lac-Saint-Jean. Un événement qui amènera des retombées estimées à environ 12 millions de dollars.

Sportif depuis toujours

Le sport a toujours fait partie de la vie de Jean-Denis Toupin. Sacré champion canadien de judo en 1997, l'homme continue aujourd'hui à soutenir les sportifs.

L'entreprise qu'il dirige depuis un an, les Constructions Proco, s'implique également auprès des sportifs, «C'est important pour nous de soutenir les organisations sportives et c'est pour ça que nous commanditons souvent les événements de sport amateur», explique Jean-Denis Toupin. Ce dernier a d'ailleurs évolué dans le milieu sportif, alors qu'il compétitionnait en judo. Il affirme d'ailleurs avoir pu bénéficier des organismes bénévoles et il espère ainsi redonner ce qu'il a reçu aux jeunes. Encore aujourd'hui, M. Toupin continue de s'impliquer et de pratiquer diverses activités sportives. Et il compte transmettre sa passion à ses trois jeunes enfants. «Nous faisons du ski, de la natation et de la gymnastique et mes enfants sont encore très jeunes!», souligne-t-il.

Prainville@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer