Le GDPL passera par Rimouski

L'édition 2015 du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL)... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

L'édition 2015 du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) se rendra pour la toute première fois dans la région du Bas-Saint-Laurent. En fait, les 1000 cyclistes pédaleront jusqu'à Rimouski.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'édition 2015 du Grand défi Pierre Lavoie (GDPL) se rendra pour la toute première fois dans la région du Bas-Saint-Laurent. En fait, les 1000 cyclistes pédaleront jusqu'à Rimouski.

Les dirigeants de l'événement cycliste, qui célébrera sa 7e édition, ont dévoilé les détails du programme prévu du 11 au 14 juin 2015.

Comme à l'habitude, les participants des 205 formations du GDPL prendront le départ du Village portuaire de La Baie, le jeudi à 18 h. Ils se rendront à Laterrière comme l'an dernier. La deuxième portion du parcours les mènera à L'Étape et ensuite jusqu'à Lac-Beauport.

Après une nuit de repos et un transfert jusqu'à Rivière-du-Loup, les cyclistes enfourcheront leur monture vendredi matin pour le trajet de 113 kilomètres entre Rivière-du-Loup et Rimouski. Après un repos, les participants quitteront Rimouski pour revenir en direction de Trois-Pistoles, une étape de 65 kilomètres. Et la dernière portion de la journée se fera de Trois-Pistoles à La Pocatière.

La longue caravane de GDPL y passera la nuit. Dès samedi matin, ce sera le trajet entre La Pocatière et Montmagny pour les 63 kilomètres de distance.

Rendus à Montmagny, les 1000 mordus du vélo vont retrouver les quelques 4000 inscrits de La Boucle. Le départ et l'arrivée de l'étape de 135 kilomètres se feront à Montmagny. Entre les deux, les participations traverseront Cap-Saint-Ignace, L'Islet et Berthier-sur-Mer. Six heures ont été prévues pour ce trajet.

Après La Boucle, une partie des cyclistes reprendra la route de Montmagny vers Sainte-Croix (128 km), avant de compléter la journée sur 83 km entre Sainte-Croix et Bécancour.

Après quelques heures de sommeil, les cyclistes reprennent le boulot dimanche matin dès 5 h pour rallier Béancour et Sorel-Tracy (74 km). Ce sera ensuite la continuation vers Brossard (92 km) avant de mettre le cap sur la conclusion de l'événement à l'île Sainte-Hélène, à Montréal.

L'objectif du GDPL est de ramasser des sommes d'argent pour parrainer des écoles élémentaires au Québec afin de les aider financièrement à acquérir de l'équipement sportif. Autre objectif, chacune des 200 équipes doit recruter une personne sédentaire à l'intérieur de sa formation afin de promouvoir les saines habitudes de vie.

Une partie des profits de l'événement sert aussi à la recherche sur les maladies héréditaires orphelines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer