Éric Dufour lance un message en vue du sommet économique

Laissez de côté la confrontation

Éric Dufour, vice-président Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau-Côte-Nord chez Raymond Chabot Grand... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Éric Dufour, vice-président Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau-Côte-Nord chez Raymond Chabot Grand Thornton, est inquiet du pouls socioéconomique observé sur le terrain.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

L'effritement, la confrontation et la morosité menacent le sommet économique régional d'être un rendez-vous manqué, estime Éric Dufour, vice-président Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau-Côte-Nord chez Raymond Chabot Grant Thornton. Selon lui, la région est tenue de se rallier derrière ses locomotives et de faire front commun pour relancer son économie.

Éric Dufour, qui occupe cette nouvelle fonction depuis le 1er janvier, croit que le sommet économique régional, prévu en juin, est l'occasion rêvée d'adopter une attitude concertée. «Je suis inquiet du prochain sommet économique. C'est une occasion exceptionnelle de donner un ''branding'' à la région. On a deux choix: arriver chacun avec notre liste d'épicerie ou prendre une position tous ensemble. Je rêve d'un sommet avec un seul mémoire écrit par tous les intervenants», confie-t-il.

Devant un tel constat, le leader en transfert d'entreprise chez Raymond Chabot Grant Thornton implore la communauté régionale de changer de cap. «Présentement, on se regarde dans un miroir de quatre pieds d'épaisseur. Les règles économiques ont changé, et nous faisons face à un enjeu démographique important. Autre temps, autres moeurs. Nos décideurs socioéconomiques sont donc devant le défi de tourner la page, de nous doter d'une position positive pour encourager une relance», image-t-il.«Il faut choisir nos locomotives, se ranger derrière et faire front commun au gouvernement pour qu'il nous supporte dans notre région. On lui dit: ''Voici nos priorités, nos choix. Nous sommes tous derrière ces projets-là, secondez-nous''», fait valoir Éric Dufour, convaincu que le gouvernement sera prêt à investir.

Pour Éric Dufour, plusieurs facteurs pourraient favoriser une relance, en commençant par le fait de s'unir derrière les piliers économiques de la région, tels que l'Université du Québec à Chicoutimi, Rio Tinto Alcan et la Base militaire de Bagotville.

Mais pour arriver à un tel consensus, «il faut lancer un ralliement», insiste M. Dufour, qui invite la collectivité à se ranger derrière les grands projets. «Présentement, je suis inquiet de l'attitude de la communauté régionale vis-à-vis les grands projets, comme les Serres Toundra à Saint-Félicien, Arianne Phosphate ou GNL Québec (projet de liquéfaction du gaz naturel). Je demande à la communauté d'être lucide et responsable. Il faut éviter de prendre des positions extrémistes, dans les deux sens, et se positionner dans le centre», met-il en relief.

«Un changement d'attitude s'impose. Moi, je ne dirais pas ''Touche pas à mes régions'', mais plutôt: ''Viens chez nous, touche à ma région''. Il faut adopter une attitude de gagnants, changer de langage», poursuit-il avançant que d'autres facteurs, tels que la saine démocratie et l'intégration des jeunes dans le milieu entrepreneurial, favoriseraient aussi la relance économique.

Climat morose

L'inquiétude d'Éric Dufour est due au pouls du milieu. «Le taux de motivation des entrepreneurs et des dirigeants est à un bas niveau, constate Éric Dufour. Certes, il y a des raisons concrètes à ce climat négatif, par exemple les moments moins faciles que vit l'industrie de la construction, le prix de l'aluminium qui a amené un désinvestissement pour certains projets et le chantier majeur de coupes du gouvernement.»Mais l'ex-président de la Chambre de commerce de Saguenay y va immédiatement d'une précision: «Il y a tout de même des entreprises qui ont bien tiré leur épingle du jeu dans cette période plus difficile, comme Rio Tinto Alcan et Nutrinor.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer