Bébé dans une poubelle

La mère accusée de meurtre non prémédité

Trois jours après la découverte du poupon dans... ((Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens))

Agrandir

Trois jours après la découverte du poupon dans la poubelle d'une résidence de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, la jeune femme a comparu par téléphone à partir de son lit d'hôpital.

(Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

Marie-Pier Normand Lejeune, 22 ans, a été formellement accusée du meurtre au deuxième degré de son bébé, hier matin, au Palais de justice d'Alma.

Me Marie-Ève Saint-Cyr représente la jeune femme accusée... ((Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)) - image 1.0

Agrandir

Me Marie-Ève Saint-Cyr représente la jeune femme accusée du meurtre de son nouveau-né.

(Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Marie-Pier Normand Lejeune, 22 ans, a été formellement... ((Photo tirée de Facebook)) - image 1.1

Agrandir

Marie-Pier Normand Lejeune, 22 ans, a été formellement accusée du meurtre au deuxième degré de son bébé, hier matin, au Palais de justice d'Alma.

(Photo tirée de Facebook)

Trois jours après la découverte du poupon dans la poubelle d'une résidence de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, la jeune femme a comparu par téléphone à partir de son lit d'hôpital.

La nature de l'accusation est sans équivoque. La jeune femme aurait posé un geste causant la mort de son bébé. Mais ce geste fatal n'a pas été dévoilé par les différentes autorités.

Dans une entrevue accordée à la télévision dimanche, le conjoint de Marie-Pier avait lancé l'hypothèse d'une noyade, car elle se trouvait dans la salle de bain au moment de l'accouchement. Ce dernier, qui ne fait face à aucune accusation pour le moment, a dit ignorer que sa copine était même enceinte, alors qu'elle avait dépassé quelque 32 semaines de grossesse.

La cour interdit d'ailleurs à la jeune femme d'entrer en communication avec cet homme et sa belle-mère, soit les deux personnes qui résident dans l'appartement de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, devant lequel a été découvert le corps du poupon.

La jeune femme demeure hospitalisée à l'hôpital d'Alma et sera transférée à la prison dès qu'elle recevra son congé du département de psychiatrie.

«La nature de l'accusation, soit le meurtre, oblige la détention. C'est automatique. Pour obtenir une enquête sur remise en liberté, une requête doit être présentée à la Cour supérieure», précise Me Jean Pascal Boucher, porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

L'avocate de Lejeune, Me Marie-Ève Saint-Cyr, a rencontré sa cliente à quelques reprises depuis vendredi. Une jeune femme ébranlée et très triste, a constaté l'avocate qui compte réclamer la tenue d'une évaluation sur la responsabilité criminelle.

«J'ai eu une communication de preuve partielle. Donc dès que j'aurai un portrait plus complet, je vais voir pour une évaluation sur la responsabilité. Elle est capable de comparaître. Mais sur la question de la non-responsabilité, toutefois, il faudra que ça soit évalué en temps et lieu», précise Me Saint-Cyr. «Mon impression, c'est qu'elle ne réalise pas ce qui est passé. Mais je ne suis pas psychiatre», ajoute-t-elle.

Deni de grossesse?

Plusieurs scénarios expliquant les gestes de la mère ont circulé, hier, dans les couloirs du Palais de justice d'Alma. Et le deni de grossesse faisait partie des moyens de défense invoqués. Un trouble mental qui a été mis en lumière en 2009, dans le très médiatisé procès de Véronique Courjault en France. Cette femme, rappelons-le, a tué trois de ses bébés. C'est le mari qui a les a découverts dans un congélateur. Ce dernier n'avait jamais remarqué les grossesses de sa conjointe au fil des ans. Mais dans un déni de grossesse, le corps ne présenterait pas de signe de grossesse, comme un plus gros ventre, peut-on lire sur le site officiel de l'Association française pour la reconnaissance du déni de grossesse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer