Parti des citoyens de Saguenay

Le DGE réserve le nom

Le nom Parti des citoyens de Saguenay a... ((Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le nom Parti des citoyens de Saguenay a été réservé auprès du Directeur général des élections (DGE) par le maire Jean Tremblay.

(Photo Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Le nom Parti des citoyens de Saguenay a été réservé auprès du Directeur général des élections (DGE) par le maire Jean Tremblay. La réservation a été officialisée le 13 février et est valide pour une durée de six mois.

Bien qu'il se soit prononcé contre les partis politiques municipaux, Jean Tremblay a déclaré, au printemps dernier, qu'il songeait à mettre en place sa propre formation afin de lutter à forces égales contre l'Équipe du renouveau démocratique (ERD).

«On ne peut pas rivaliser contre un parti organisé avec tous les privilèges que la loi lui donne. Dans le financement, on est très désavantagés. Dans d'autres choses également. Je n'avais par exemple pas le droit de me montrer avec un autre candidat pendant la campagne», avait-il déclaré en mai 2014, lors d'une entrevue accordée au Quotidien. Le magistrat est revenu à la charge en décembre dernier en laissant entendre qu'une demande pour la réservation du nom serait bientôt soumise au DGE. Au cours des dernières semaines, les conseillers municipaux Jean-Yves Provencher, Sylvie Gaudreault, Claude Tremblay et Michel Tremblay, reconnus pour leur appui indéfectible au maire, ont confirmé leur intention de grossir les rangs du futur parti. D'autres échevins ont confié réfléchir à la chose.

Pas de demande en cours

Si le nom du Parti des citoyens de Saguenay a été réservé, aucune demande d'autorisation n'est officiellement en cours. Sur son site Internet, le DGE précise que la réservation d'un nom n'est pas essentielle à une demande d'autorisation, mais constitue une prérogative dont certains partis souhaitent se prévaloir. Il est possible de modifier le nom d'un parti politique ultérieurement ou lors d'une demande d'autorisation. Il serait toutefois étonnant que Jean Tremblay souhaite changer la dénomination de son regroupement, puisque le substantif «citoyens» fait partie du slogan qu'il a mis en place lorsqu'il a accédé à la mairie.

Le principal avantage de constituer un parti est d'ordre financier. Même si les dépenses électorales sont encadrées par la Loi, une formation politique peut amasser des fonds, ce qui lui permet de faire valoir ses idées et de bénéficier d'une «machine» plus imposante.

Le Parti des citoyens de Saguenay est le deuxième nom officiellement réservé par le DGE, après celui d'Équipe Villeray/Saint-Michel/Parc-Extension de Mario Di Chiaro. Le maire de Saguenay a décliné notre demande d'entrevue et a indiqué qu'il ne ferait pas de commentaire à court terme dans ce dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer