La 6e édition du Défi ski Leucan a permis d'amasser 52 000$.

200 skieurs ont bravé le froid

Environ 200 skieurs ont pris part au Défi... ((Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens))

Agrandir

Environ 200 skieurs ont pris part au Défi ski Leucan, hier au Mont Lac-Vert.

(Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

La 6e édition du Défi ski Leucan a permis d'amasser 52 000$.

«Cette année, nous n'avions aucun objectif financier. Le contexte économique est difficile dans la région et notre objectif était simplement de maintenir le défi», avait fait valoir en journée le directeur général de Leucan au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jacques Tremblay. En début de soirée, il s'est dit plus que satisfait du déroulement de la journée. «Nous sommes ravis! Aucun des participants n'a abandonné et tout va pour le mieux», a lancé M. Tremblay, lorsque joint par Le Progrès-Dimanche.

Il aurait été facile pour les quelque 200 skieurs inscrits de déclarer forfait, considérant le froid de canard qui régnait sur la région en matinée. Mais ils étaient là, prêts à dévaler les pentes du Mont Lac-Vert avec pour but de semer l'espoir et de rappeler aux enfants atteints d'un cancer et à leurs familles qu'ils ne sont pas seuls.

«Nous avions 52 équipes inscrites et nous sommes très heureux de voir que tout le monde était au rendez-vous», a ajouté Jacques Tremblay.

La mouture 2014 de ces 12 heures de ski avait permis d'amasser 80 000$ au profit de l'organisme. Tout l'argent recueilli va à la recherche et au soutien des familles de la région.

Cette année, le défi a accueilli quelques invités de marque, qui ont accepté d'agir à titre de porte-parole. C'est notamment le cas de l'ex-médaillée olympique en nage synchronisée, Sylvie Fréchette. De son propre aveu plus familière avec le bord de la piscine qu'avec les pentes de ski, l'ancienne athlète devenue conférencière n'a pas hésité à s'associer à la cause.

«Je suis ici parce que j'ai le privilège d'avoir des enfants en santé. Je suis aussi ici pour participer, pour encourager et pour donner», a-t-elle dit en conférence de presse, quelques minutes avant le coup d'envoi du défi.

Enfant Leucan

Samuel Doucet n'aurait pas manqué l'événement pour tout l'or du monde. L'adolescent de 16 ans, en rémission d'un cancer du cervelet depuis deux ans, est devenu l'un des enfants Leucan.

«Je voulais redonner au suivant. C'est important pour moi d'être ici pour prouver aux jeunes que tout est possible et qu'il faut y aller un jour à la fois. Samuel Doucet est aujourd'hui en pleine forme et pratique plusieurs sports.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer