450 M$ pour la sylviculture

Philippe Couillard, Laurent Lessard et Serge Simard ont... ((Photo Le Quotidien Louis Potvin))

Agrandir

Philippe Couillard, Laurent Lessard et Serge Simard ont annoncé des investissements de 450M$ en sylviculture.

(Photo Le Quotidien Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(Roberval) Afin d'assurer une meilleure prévisibilité dans les travaux en sylviculture, le premier ministre Philippe Couillard a annoncé une aide de 450 M$ sur deux ans, dont 110 M$ sera réservé pour les travaux effectués au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

« On répond ainsi à la volonté exprimée par les entreprises de savoir rapidement quels seront les budgets en sylviculture. Avec une meilleure prévisibilité, ça va rendre la vie plus facile à nos entrepreneurs et sécuriser les travailleurs oeuvrant dans le domaine. Nous allons rendre la forêt plus productive et ainsi continuer à l'exploiter intelligemment », a mentionné le premier ministre, hier, lors d'une conférence de presse tenue au Centre de formation et de transfert technologique. La rencontre a porté sur les pratiques forestières de la Commission scolaire des Pays-des-Bleuets.

Cette prévisibilité réjouit les compagnies forestières, dont Reboitech qui embauche une centaine de travailleurs dans la région. « Apprendre ça un 9 février et se faire confirmer les budgets pour deux ans, c'est un vent de fraicheur. Ça change tout. On peut déjà commencer à prévoir les travaux et engager du monde. Aussi, ça va permettre la rétention de la main d'oeuvre parce qu'on va pouvoir leur dire que nous les rembauchons l'an prochain », a commenté Tony Côté de Reboitech.

Le ministre des Forêts Laurent Lessard a rappelé l'importance de l'annonce de ces budgets tôt en 2015. « Le Québec va bien quand il sait où il s'en va. C'est pareil pour l'industrie forestière. Nos entrepreneurs vont pouvoir prendre de l'avance, préparer les terrains à reboiser, préparer les routes d'accès et former la main-d'oeuvre. Nous répondons à leurs besoins en confirmant ce 225 M$ sur deux ans », a-t-il indiqué au parterre composé d'entrepreneurs en sylviculture et de maires du Lac-Saint-Jean.

Laurent Lessard a indiqué que la répartition régionale des 55 M$ par année au Saguenay-Lac-Saint-Jean sera connue mercredi. Les échelles de taux selon les secteurs de reboisement, de scarifiage et aux travaux sont déjà disponibles. Même les lots de travaux sylvicoles mis aux enchères seront annoncés plus tôt.

L'annonce des budgets en sylviculture était souvent faite en avril, parfois en mai. Trop tard pour les entreprises sylvicoles. À son arrivée au pouvoir, le gouvernement Couillard avait décidé d'ajouter 42 M$ au budget annuel en sylviculture.

Cette annonce donne une bouffée d'air à une entreprise comme la Coopérative forestière de Girardville qui doit composer avec un important déficit. « C'est une excellente nouvelle pour nous. Nous avons 225 personnes qui oeuvrent aux travaux sylvicoles, dont 160 reboiseurs. Nous pouvons déjà planifier nos travaux pour cet été, mais ce qui est encore plus intéressant, c'est qu'on va pouvoir le faire pour l'été 2016. C'est un avantage important, on va pouvoir prendre de l'avance », a indiqué le président Éric Corneau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer