Kitimat ensevelie sous la neige

Canmec rapatrie ses travailleurs

La petite communauté de Kitimat, en Colombie-Britannique, a... ((Courtoisie))

Agrandir

La petite communauté de Kitimat, en Colombie-Britannique, a été ensevelie sous deux mètres de neige durant quelques jours, forçant l'entreprise saguenéenne Canmec à rapatrier ses travailleurs dans la région pour une dizaine de jours.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Chicoutimi) La petite communauté de Kitimat, en Colombie-Britannique, a été ensevelie sous deux mètres de neige durant quelques jours, forçant l'entreprise saguenéenne Canmec à rapatrier ses travailleurs dans la région pour une dizaine de jours.

Le directeur général de l'entreprise, Marc Garon, a confirmé l'information au Quotidien, hier après-midi, précisant que des ouvriers se trouvaient dans l'avion à destination de Bagotville.

Il faut dire que les chutes de neige ont été abondantes dans cette région du nord, au cours des derniers jours. Selon les statistiques d'Environnement Canada, il serait tombé environ 180 centimètres de neige (jusqu'à 215 cm à certains endroits en 48 heures), paralysant ainsi les activités sur le chantier d'agrandissement de l'usine de Rio Tinto Alcan (RTA) à Kitimat et celles de la communauté de Kitimaat, un village de 800 âmes.

«Selon les informations que les gars m'ont données, il est tombé près de six pieds de neige. Il faut laisser le temps aux employés du déneigement de nettoyer le site. C'est une question de sécurité pour nos employés aussi. Et comme il y avait déjà de la neige sur place, cette bordée n'a pas aidé aux opérations», mentionne M. Garon.

Le site est donc embourbé depuis la fin de semaine. Même si la localité se trouve au nord de la Colombie-Britannique, les citoyens ne semblent pas habitués à recevoir de telles quantités de neige en si peu de temps, ce qui rend le nettoyage un peu plus compliqué et un peu plus long.

«Je crois que la situation devrait être revenue à la normale d'ici une dizaine de jours. Dès que ce sera possible, nos travailleurs seront retournés sur les lieux afin de poursuivre les travaux sur le chantier de construction», a repris Marc Garon.

Cette chute de neige constitue un nouveau record. Il y a un peu plus de 54 ans, le 5 février 1961, Kitimat avait reçu 112 centimètres de neige (près de quatre pieds).

Les citoyens ont été privés d'électricité durant quelques jours. À certains endroits, BC Hydro prévoit rétablir la situation d'ici dimanche. Les citoyens et les secouristes ont dû couper des arbres qui étaient tombés au travers de la route afin d'ouvrir le passage.

La ville de Kitimat, qui elle compte 8335 habitants, est située à environ 1400 kilomètres (par la route) au nord de Vancouver.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer