Ginette Reno habillée par une designer d'ici

Griffe saguenéenne

Louise Boivin est amoureuse des textures, des formes,... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Louise Boivin est amoureuse des textures, des formes, des couleurs. Pour elle, il n'y a jamais assez de tissus et de boutons.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Quotidien

Ginette Reno peut s'habiller chez les plus grands. Elle peut faire les boutiques à Montréal, New York et même plus loin encore. Pourtant, ce sont des vêtements 100% saguenéens que la grande dame de la chanson a choisi de porter pour contribuer à la faire briller sur la scène du Capitole de Québec en décembre et janvier derniers.

Il y a quelques semaines, Louise Boivin, designer de Collection CStraight de Chicoutimi, a eu toute une surprise. Son client, la boutique de vêtements Mamy Blue, lui demandait de concevoir un ensemble de scène pour Ginette Reno en vue d'une série de spectacles de Noël présentés au Capitole. L'appel de Mamy Blue est arrivé comme un cadeau. La commande tombait en plein dans les cordes de la designer dont la passion pour les vêtements est née d'une volonté de créer des costumes de scène.

Louise Boivin oeuvre dans son atelier-boutique six jours par semaine. Elle conçoit des vêtements qui sont ensuite vendus à des boutiques, comme Mamy Blue, qui se spécialise dans les collections de vêtements de haute qualité pour femmes de tailles fortes. «Mon client m'a téléphoné et il m'a demandé de créer un costume de scène pour la grande chanteuse. Il a pensé à moi, tout simplement», raconte Louise Boivin.

Immédiatement, les idées se sont bousculées dans la tête de l'artiste du tissu. «J'avais plein d'idées. Trop d'idées. J'ai décidé de faire quatre costumes en me disant qu'elle pourrait choisir celui qu'elle préfère. J'ai inscrit une petite note à mon client, lui disant de la faire choisir.»

La designer a confectionné des robes assorties de vestes et de petits foulards. Les ensembles sont en partie fabriqués de tissus à paillettes. Toutes noires, elles sont respectivement agrémentées de rouge, de blanc, de doré et d'argenté. «Je n'étais pas nerveuse. C'est comme si je faisais quelque chose pour quelqu'un de mon entourage», affirme la designer.

À la grande surprise de Louise Boivin, Ginette Reno a choisi les quatre ensembles. «C'est sûr que c'est une fierté de voir qu'elle a aimé mes vêtements», confie la créatrice. «Elle est habituée de porter de belles choses. C'est flatteur.»

La designer aimerait créer de nouveau pour l'artiste. «J'aurais pu faire encore 10 ensembles pour elle», affirme-t-elle, inspirée.

Lorsqu'elle a vu en photos ses vêtements portés par Ginette Reno, un sentiment du devoir accompli s'est emparé de Louise Boivin. «Elle est vraiment belle dans mes ''kits''», conclut-elle satisfaite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer