Écume d'alumium

Explosion chez Sotrem-Maltech

L'explosion survenue chez Sotrem-Maltech aurait été causée par... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

L'explosion survenue chez Sotrem-Maltech aurait été causée par de l'écume d'aluminium tombée dans la neige.

Photo Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une explosion est survenue peu après 15h chez Sotrem-Maltech, une entreprise de transformation de l'aluminium, située dans le parc industriel de Chicoutimi. Personne n'a été blessé.

L'explosion serait survenue à la suite du transport d'un contenant d'écume d'aluminium à l'extérieur, à l'arrière de l'entreprise de la rue Manic, pour la faire refroidir.

Selon les informations recueillies sur les lieux, un bris de la plate-forme du chariot élévateur qui transportait le contenant aurait fait tomber de l'écume d'aluminium, dans de la neige, provoquant une explosion qui a enflammé le toit.

«Ça a vraiment fait un gros bruit et un tremblement, on pensait que quelque chose était tombé chez nous», raconte une employée de l'entreprise Transport RCI, située en face de Sotrem-Maltech.

La quinzaine d'employés de Sotrem-Maltech présents sur les lieux ont été rapidement évacués. Transport RCI les a accueillis dans ses locaux pour leur permettre de se réchauffer.

Intervention

Lors de leur arrivée sur les lieux, les pompiers se sont attaqués à un début d'incendie «assez important» sur le toit de l'entreprise, a indiqué sur place le chef aux opérations de la Sécurité incendie de Saguenay, Carol Girard.

Le foyer d'incendie a été rapidement localisé, et les pompiers ont ouvert le toit pour éviter la propagation des flammes au reste du bâtiment.

L'intervention était délicate en raison de la présence de produits d'aluminium. «Il y a des normes très strictes à suivre là-dessus, lorsqu'il y a présence de métal en fusion, ajoute M. Girard. Il y a des procédés à suivre pour ne pas occasionner d'explosion.»

Il n'a toutefois pas voulu s'avancer au sujet des causes de l'explosion. «Pour ce qui est du procédé, à savoir ce qui s'est passé et la cause de l'incendie, il est beaucoup trop tôt pour se prononcer, a-t-il mentionné. Il y a beaucoup d'éléments à vérifier pour comprendre comment le bâtiment a été atteint de cette façon.»

Une vingtaine de pompiers, de trois casernes, ont travaillé sur les lieux.

Le secteur de la rue Manic où se trouve Sotrem-Maltech a été tout d'abord fermé à la circulation. L'évacuation des entreprises du secteur a ensuite été demandée à 16h50 par mesure de précaution, les risques d'explosion étant toujours présents.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer