Événement bénéfice le 5 février

Brittany Gagnon inspirée par le diabète de sa petite soeur

Brittany Gagnon, 17 ans, et sa petite soeur... ((Courtoisie))

Agrandir

Brittany Gagnon, 17 ans, et sa petite soeur Victoria, 9 ans, sont de vraies complices. Le diabète de Victoria a inspiré Brittany, qui organise un défilé conférence à l'école Charles-Gravel le 5 février dans le cadre d'un projet de fin d'études.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Quand sa petite soeur a reçu le diagnostic de diabète de type 1 il y a trois ans, Brittany Gagnon a encaissé le coup. Aujourd'hui, Victoria va bien et sa maladie est contrôlée grâce à l'insuline et à la vigilance des membres de sa famille. Brittany, 17 ans, continue toutefois de jouer un rôle clé dans la vie de sa cadette. Guidée par tout l'amour qu'elle porte à sa soeur, l'étudiante de l'école secondaire Charles-Gravel présentera, le 5 février, un événement bénéficie au profit de Diabète Saguenay.

L'activité aura lieu à 19h à l'auditorium de la polyvalente. Il s'agit en fait du projet de fin d'études de Brittany, inscrite au programme d'éducation internationale (PEI). Passionnée de danse, de mode et de santé, l'étudiante a choisi de conjuguer ses champs d'intérêt en organisant un événement en deux temps. Un défilé de mode sera présenté, entrecoupé d'une conférence portant sur le diabète. La présidente de Diabète Saguenay, Andréa Boudreault, et le pédiatre Charles Morin viendront parler de la maladie, de ses symptômes et de ses conséquences.

«Les gens pensent qu'ils ne sont pas touchés par le diabète. Mais on se rend vite compte, quand on discute avec eux, qu'il y a souvent un membre de l'entourage qui en souffre. C'est vraiment important de connaître les symptômes. Ça a été long avant qu'on l'apprenne pour ma soeur et ça aurait pu être une question de jours. Je ne veux pas que ça arrive aux autres», dit la jeune fille, qui souhaite poursuivre des études en médecine.

Brittany espère vendre la totalité des 500 billets imprimés. Tous les profits iront à Diabète Saguenay et des bénévoles seront sur place le soir de l'activité pour recueillir des dons.

Vivre avec un enfant diabétique

Les parents de la petite Victoria, Pierre Gagnon et Hélène Tremblay, ont appris à gérer le diabète de leur fille. La mère de famille a d'ailleurs fait le choix de laisser son emploi de conseillère pédagogique en milieu scolaire pour s'investir auprès de Victoria, 9 ans, à temps plein.

«Le diabète est très complexe et exigeant et s'il n'est pas bien contrôlé, il peut entraîner de graves problèmes de santé. Je me suis dit ''ce n'est pas vrai que mon enfant va se retrouver avec des problèmes plus tard''. Je suis chanceuse d'avoir été dans une situation où j'ai pu quitter le travail. Mes priorités ont changé depuis le diagnostic de Victoria et le plus important pour moi, c'est le bien-être de mon enfant», signale Hélène Tremblay.

Bittany salue l'implication de sa mère auprès de Victoria. Très impliquée dans la gestion des glycémies de sa soeur et dans le contrôle de la maladie, l'adolescente, qualifiée par sa maman de «très mature» et de «vieux génie», dit n'avoir jamais souffert de l'attention portée à sa petite soeur.

«J'ai seulement souffert de savoir que ma soeur était malade. Si j'avais pu prendre son diabète, je l'aurais fait», dit Brittany, précisant que Victoria se trouve présentement en pleine forme et mène une vie tout à fait normale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer