Non-paiement de travaux additionnels

Pro-Sag et Méthodex réclament 3,5 M$

Les firmes Méthodex et Pro-Sag Mécanique intentent une... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Les firmes Méthodex et Pro-Sag Mécanique intentent une poursuite de plus de 3,5 millions de dollars contre Diffusion Saguenay pour le non-paiement de travaux additionnels réalisés lors de la rénovation de l'Auditorium Dufour, à Chicoutimi.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Les firmes Méthodex et Pro-Sag Mécanique intentent une poursuite de plus de 3,5 millions de dollars contre Diffusion Saguenay pour le non-paiement de travaux additionnels réalisés lors de la rénovation de l'Auditorium Dufour, à Chicoutimi.

Le Quotidien a pu mettre la main sur la poursuite déposée hier après-midi, en Cour supérieure (civil) du Palais de justice de Chicoutimi par l'avocat Me Éric Lebel. Méthodex réclame 2 806 976, 74 $, alors qu'une somme de 772 798,10 $ est demandée pour Pro-Sag Mécanique.

Dans le document de 10 pages, la partie demanderesse précise que Méthodex a obtenu, en 2012, un contrat de mise en conformité et d'amélioration de l'Auditorium Dufour et avait donné certains travaux en sous-traitance à Pro-Sag Mécanique.

Les plaignants précisent que les conditions de réalisation du contrat ont été modifiées, notamment pour de nombreux travaux additionnels. Le grand nombre de changements et les conditions de chantiers sur le site ont causé des préjudices significatifs, explique la poursuite.

Méthodex estime à 328 141 $ la somme reliée à la perte de productivité pour les modifications de contrat, à près de 314 000 $ pour la perte de productivité liée aux rencontres de sécurité (3500 heures additionnelles), à 693 151 $ pour les coûts indirects reliés à la prolongation de la durée des travaux et à divers autres éléments. On y ajoute des intérêts de 800 000 $ au total.

Du côté de Pro-Sag Mécanique, une somme de 151 350 $ est demandée pour le coût inhérent à la perte de productivité, alors qu'un montant de 128 771 $ est exigé pour le coût net des travaux additionnels auquel s'ajoute 105 972 $ pour le coût inhérent à la supervision additionnelle. On réclame près de 220 000 $ en intérêts entre décembre 2012 et août 2014.

La poursuite indique que l'entreprise Méthodex avait été appelée à établir une proposition en tenant compte des conditions de réalisation définies aux documents des appels d'offres du contrat et que celles-ci ont été modifiées en cours de route.

La demanderesse mentionne aussi que des travaux dans diverses disciplines et l'ajout de réunions quotidiennes, notamment en matière de sécurité, ont retardé le déroulement des travaux et occasionné des coûts supplémentaires.

Les plaignants demandent à la défenderesse de répondre à la poursuite dans un délai de 10 jours, sinon un jugement par défaut pourra être rendu.

Par contre, si les avocats de Diffusion Saguenay décident de comparaître, le rendez-vous devant le Tribunal a été fixé au 9 mars afin de prendre les mesures pour faire progresser le dossier.

Il n'a pas été possible d'avoir les commentaires de Me Éric Lebel (Méthodex et Pro-Sag Mécanique). Du côté du président de Diffusion Saguenay, Me Pierre Mazurette, il ne savait pas qu'une poursuite avait été déposée.

« Je ne suis pas au courant. Je vais attendre de la recevoir et je verrai à l'analyser ensuite », a simplement indiqué M. Mazurette.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer