Le Spectacle aérien fera place à l'histoire

Action, passion, aviation

Le président du 60e Spectacle aérien de Bagotville,... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Le président du 60e Spectacle aérien de Bagotville, le colonel Sylvain Ménard, accompagné de Jean-Paul Pearth, chef des opérations du spectacle 2015, a dévoilé une partie de la programmation de l'événement qui aura lieu les 20 et 21 juin.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) Le fabricant de simulateurs aéronautiques CAE s'associe comme commanditaire à la 60e édition du Spectacle aérien de Bagotville, avec la nomination de Marc Parent, président et chef de la direction de cette entreprise, comme président d'honneur de l'édition 2015.

Hier, le commandant de la base et président du spectacle, Sylvain Ménard, accompagné du chef des opérations Jean-Paul Pearth, a dérogé à la règle habituelle en dévoilant une partie de la programmation de l'événement des 20 et 21 juin après avoir fait état du partenariat avec CAE. «Cette année, nous aurons un spectacle qui fera un lien entre la tradition et la nouveauté sous le thème "Action, passion, aviation". CAE a accepté devenir le commanditaire en titre avec la nomination de M. Parent.»

Il n'a pas été possible de connaître à combien se chiffrait la participation de CAE, mais le colonel Ménard a mentionné que les fonds récoltés lors du spectacle aérien servent au soutien du moral et du bien-être des militaires et de leurs familles, tandis qu'une partie est distribuée à une oeuvre vouée à la lutte contre le cancer désignée par M. Parent.

Présent lors de la conférence de presse, Jean Hurtubise, responsable du Développement chez CAE, a refusé de faire un lien entre la commandite de CAE au spectacle et le fait qu'à moyen terme, les forces aériennes seront appelées s'entraîner en majeure partie sur des systèmes de simulation, comme l'évoquait la semaine dernière le lieutenant-général Yvan Blondin lors de son passage devant la Chambre de commerce de Saguenay. «Notre décision est basée sur notre volonté d'appuyer les gens du Saguenay. Après tout, ce ne sont pas les gens qui assistent au spectacle qui vont acheter des simulateurs de vols», a commenté M. Hurtubise.

Changements

Le colonel Ménard a mentionné qu'en 2015, le spectacle en vol qui se déroulait habituellement en après-midi sera scindé en deux parties à raison d'une heure et demie le matin et trois heures après le dîner.

Le matin, les 100 000 spectateurs attendus sur deux jours pourront assister à une démonstration d'attaque massive avec la participation des membres de l'armée ainsi que le spectacle du Flash Fire Jet Truck ainsi que le mur de feu. Le colonel Ménard a précisé que les militaires de Bagotville espèrent battre leur propre record canadien établi en 2013 avec 5280 pieds.

L'après-midi sera réservé à la présentation d'une dizaine de numéros parmi lesquels on retrouvera le pilote acrobatique Dan Marcotte à bord de son avion biplan, ainsi que le vieux routier de l'aviation acrobatique Kent Pietsch dans un numéro qui entremêle comédie et acrobatie. S'ajoutent des numéros des parachutistes des Skyhawks, de Carole Pilon qui se démarque par sa marche sur les ailes de son avion Stearman, sans oublier la démonstration des célèbres Snowbirds ainsi que la performance du CF-18 de démonstration 2015 qui sera piloté par Denis Beaulieu, de la 3e Escadre de Bagotville.

En cette année qui marque le 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale, M. Pearth a mentionné que certaines expositions statiques s'ajouteront au spectacle.

«Nous aurons des présentations qui couvriront toutes ces années de vol. On va reconnaître les couleurs du 70e de la fin de la guerre et aussi la commémoration du 75e anniversaire de la bataille d'Angleterre. Nous allons en entendre parler plus tard», conclut M. Pearth.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer