Décès de l'épouse de Mario Tremblay

« La femme de sa vie »

Mario Tremblay lors des funérailles de Jean Beliveau... ((PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE))

Agrandir

Mario Tremblay lors des funérailles de Jean Beliveau à la cathédrale Marie-Reine-du-Monde.

(PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Serge Émond
Le Quotidien

(Chicoutimi) « C'était la femme de sa vie... »
Pierre Gaudreault résume de cette façon ce que représentait Colette Germain pour l'ancien hockeyeur almatois Mario Tremblay. L'épouse de ce dernier est décédée mardi, des suites d'une longue maladie.

Ami de longue date et beau-frère de Mario Tremblay, Pierre Gaudreault a évidemment bien connu celle qui s'est éteinte hier après-midi. Il n'en garde que de très bons souvenirs.

« C'était la femme de sa vie et pratiquement sa partenaire d'affaires, raconte Pierre Gaudreault, propriétaire depuis de nombreuses années du bar-restaurant Chez Mario Tremblay, à Alma. Mario avait 16 ans quand il est arrivé à Montréal. Il a connu Colette à 18 ans. Elle avait déjà une carrière en design et en mode. Quand elle a connu Mario, elle a épousé la carrière de Mario. Les joueurs de hockey professionnels ont besoin de monde derrière eux.

« Mario a connu Colette parce qu'il jouait au hockey avec son frère, Jean-Pierre Germain. Les deux jouaient pour le Bleu-Blanc-Rouge de Montréal. C'était dans le temps de Roger Bédard. Colette allait voir jouer son frère de temps et temps et c'est comme ça que Mario l'a rencontrée. C'était une fille de Gaspé.

« La vie de Mario et Colette a décollé rapidement. À 19 ans, Mario gagnait la coupe Stanley. À 25 ans, il avait déjà gagné la coupe Stanley cinq fois. Il n'avait que 32 ans quand il s'est retiré du hockey. Il s'est ensuite retrouvé dans le monde des médias. Ils ont eu deux enfants. Ils ont connu une vie assez palpitante et Colette a toujours été le poteau de Mario. Entre les matchs, les avions et les aéroports et les arénas, les joueurs ont besoin de quelqu'un derrière eux pour gérer la vie de tous les jours. Ça ne prend pas que des agents. Quand ils reviennent à la maison, les joueurs ont souvent peu de temps. Il faut que ce soit du temps de qualité et bien organisé. Colette a fait ce travail longtemps pour Mario. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer