Propos sur Facebook

Saint-Félicien pourrait poursuivre

Le maire Gilles Potvin.... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Le maire Gilles Potvin.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(Roberval) La ville de Saint-Félicien pourrait poursuivre les gens qui véhiculeraient des faussetés sur la page Facebook « Gens de Saint-Félicien, debout ».

« On n'aura pas le choix! C'est grave ce que disent certaines personnes. Des gens rapportent des faussetés. C'est de la diffamation pure et simple », s'insurge le maire Gilles Potvin.

Il déplore la tournure que prend le débat sur les médias sociaux. Les personnes en cause ont été identifiées et leurs propos enregistrés. Des procureurs vont analyser ces commentaires et vont déterminer s'il y a matière à poursuite.

Gilles Potvin trouve particulièrement vicieuses les attaques qui concernent sa fille, qui a fait l'acquisition d'un terrain avec des partenaires pour construire une clinique dentaire.

Cette page Facebook a vu le jour pour remettre en question certaines décisions que la ville a prises au cours des derniers mois. La dernière en lice touche un règlement d'emprunt de 7 M$. Cette somme doit servir à réaliser les infrastructures d'accueil afin que les serres Toundra réalisent un investissement de 35 M$ pour la première phase d'un complexe de serres pour la production de concombre.

Pour répondre aux interrogations et tenter d'effacer tout soupçon, la ville va informer la population lundi prochain sur le projet des serres et les détails entourant le règlement d'emprunt. De plus, les promoteurs des serres Toundra seront sur place. Un procureur indépendant a été engagé pour répondre aux interrogations soulevées lors de la dernière séance du conseil municipal.

« On veut démontrer que nous sommes transparents et que nous respectons toutes les lois municipales en vigueur », mentionne le maire.

En parallèle, la dame à l'origine de la page Facebook organise une assemblée, jeudi soir prochain, à l'hôtel du Jardin, pour présenter ce règlement d'emprunt.

Les gens qui s'opposent à ce règlement d'emprunt pourront le faire en signant le registre mercredi 4 février entre 9 h et 19 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer