2 millions $ à Saint-Prime et Roberval

Perron et Gilbert investissent

Le préfet de la MRC Domaine-du-Roy, Gérard Savard,... ((Photo Gimmy Desbiens))

Agrandir

Le préfet de la MRC Domaine-du-Roy, Gérard Savard, le ministre Denis Lebel et les directeurs généraux de la fromagerie Perron et de Produits Gilbert, Denis Brassard et Luc Larkin, ont confirmé des investissements totalisant 2,2 millions $.

(Photo Gimmy Desbiens)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Laura Lévesque
Le Quotidien

La fromagerie Perron et Produits Gilbert injectent plus d'un million $ dans leurs installations respectives pour accroître leur productivité. Les dirigeants de ces entreprises situées à Saint-Prime et Roberval ont confirmé ces investissements, vendredi dernier, alors que le ministre Denis Lebel annonçait officiellement une aide financière remboursable de 650 000 $, partagée entre ces deux fleurons jeannois.

Produits Gilbert, une entreprise spécialisée dans la fabrication et la mise en marché d'équipements destinés à plusieurs industries, notamment la foresterie et la construction, vient d'acquérir une nouvelle machine à contrôle numérique pour l'usinage de pièces d'aluminium. Cet investissement de 1,2 million $ permet d'augmenter la capacité de production de l'entreprise robervaloise et crée cinq nouveaux emplois.

« On connaît une forte croissance depuis trois ans. La production était au maximum de sa capacité. Il fallait donc investir pour augmenter cette capacité et répondre à la demande. Et cet investissement touche la production de pièces de remplacement », précise Luc Larkin, directeur général de l'entreprise qui embauche, à l'heure actuelle, près de 90 personnes.

Fromagerie Perron

La fromagerie Perron, qui a reçu une aide de 300 000 $ de Développement économique Canada (DEC), investit quant à elle un million $ pour améliorer le processus de traitement du lactosérum, mieux connu sous le nom de petit lait, utilisé pour l'alimentation animale. « Depuis quelques années, on travaille avec la fromagerie Boivin, c'est elle qui traite notre lactosérum. Il y avait un problème de qualité, c'est-à-dire que comme on ne le refroidissait pas, le lactosérum continuait à vivre et diminuait en qualité d'heure en heure. Il fallait donc le pasteuriser de façon chimique. Maintenant, grâce à notre nouveau système, on élimine ce côté chimique », détaille Denis Brassard, directeur général de la fromagerie.

L'entreprise poursuivra ses démarches au cours des prochains mois pour améliorer la conservation du petit lait. La concentration du petit lait est la prochaine étape.

« Ça va éviter le transport de l'eau. On pourrait passer de quatre à un camion-citerne. On aura aussi un lactosérum de meilleure qualité. Et peut-être qu'on pourra aller plus loin et avoir du lactosérum pour la consommation humaine », lance M. Brassard.

De passage à Saint-Prime vendredi, le ministre Denis Lebel tenait à souligner les efforts d'innovation dont font preuve ces deux entreprises de son comté.

« Être bon, c'est une chose. Durer en est une autre. Mais se réinventer, c'est important. La fromagerie Perron et Produits Gilbert, ce sont deux organisations qui se réinventent continuellement. Et ça, c'est tout à leur honneur », salue le ministre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer