Spectacle-bénéfice pour Saguenay en neige

Peter MacLeod frappe fort

L'humoriste Peter MacLeod a fait rigoler les spectateurs,... (PHOTO ROCKET LAVOIE, ARCHIVES LE QUOTIEN)

Agrandir

L'humoriste Peter MacLeod a fait rigoler les spectateurs, hier soir, à la salle François-Brassard du Cégep de Jonquière.

PHOTO ROCKET LAVOIE, ARCHIVES LE QUOTIEN

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

Peter MacLeod a fait un tabac, hier soir, à Jonquière. Le spectacle-bénéfice de Saguenay en Neige, qui avait lieu à la salle François-Brassard du Cégep de Jonquière, a attiré plus de 600 personnes, permettant ainsi d'amasser environ 40 000$.

Le président de Saguenay en Neige, Yvon Bergeron, était aux anges, hier soir, lorsque rencontré un peu avant le spectacle. «Nous avons vendu presque tous les billets, nous sommes vraiment satisfaits», a affirmé le président. L'argent amassé grâce au spectacle-bénéfice permet d'organiser l'ensemble des activités du festival, offertes gratuitement aux visiteurs.

Cette année, c'est l'humoriste Peter MacLeod qui avait été approché pour l'événement. «Je suis vraiment content d'être ici ce soir. Aussitôt que j'ai su qu'il existait un festival avec des mascottes mâle et femelle, j'ai dit oui tout de suite. Mais en y pensant bien, avec un nom comme Saguenay en Neige, c'est plutôt Éric Lapointe qui devrait être porte-parole!», a lancé l'humoriste, en riant.

Bien qu'il ne s'agissait pas d'un nouveau spectacle, les personnes réunies au Cégep de Jonquière ont beaucoup apprécié leur soirée. «Peut-être que vous avez déjà vu des petits bouts de mon show à la télé, mais en vrai, c'est toujours meilleur et on va avoir du fun ensemble, j'en suis certain. J'aime beaucoup venir au Saguenay!», a affirmé MacLeod, en entrant sur scène. En effet, son spectacle La sagesse reportée avait malheureusement été présenté la veille, sur les ondes de TVA. Mais ce petit détail n'a pas refroidi la foule, qui a ri aux éclats dès les premiers gags de l'humoriste, qui a en profité pour taquiner l'accent des Saguenéens et des Jeannois. «Moi aussi je parle tout croche et les gens pensent souvent que je viens d'ici!», a lancé l'humoriste.

Il a enchaîné les numéros sur l'âge et sur son désir de devenir père, ce qui a fait rigoler les spectateurs.

«On dirait que tout dégringole dans la nuit de 39 à 40 ans. On se réveille à 40 ans avec un mal de dos et des bleus. On se demande si nous avons eu un accident la veille, mais on se souvient juste d'avoir levé une boîte... une boîte vide! C'est ça avoir 40 ans», a confié MacLeod, tout en échangeant à de nombreuses reprises avec les spectateurs.

«C'est comme lorsque j'avais 30 ans. Je partais en week-end de trois jours avec trois douzaines de condoms. Durant les bonnes années, j'en ai même manqué. Aujourd'hui, je pars avec une boîte de trois condoms et je dois finalement les jeter parce qu'ils deviennent périmés...», a enchaîné l'humoriste, sous les rires de la foule.

Bien que le spectacle-bénéfice de Saguenay en Neige ait attiré un peu moins de personnes que celui de l'an passé, alors que Roch Voisine était monté sur scène, Peter MacLoed a pu se dire mission accomplie.

«Il s'agit d'une très bonne année. Et nous avons très hâte que le festival commence», s'est réjoui le président de l'événement, Yvon Bergeron. La programmation sera d'ailleurs dévoilée mardi prochain. Et c'est du 5 au 15 février que les festivaliers sont conviés au parc de la Rivière-aux-Sables.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer