Embarquement des cabanes à Grande-Baie

Les pourvoiries d'abord

Le soleil se lèvera à La Baie avec... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Le soleil se lèvera à La Baie avec le sourire, ce matin, puisque Saguenay a enfin autorisé l'embarquement des cabanes.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(La Baie) Le soleil se lèvera à La Baie avec le sourire, ce matin, puisque Saguenay a enfin autorisé l'embarquement des cabanes.

Toutefois, le rituel se déroulera en deux étapes, puisque de 8 h à midi, ce sera réservé uniquement aux pourvoiries. Pour M. et Mme Tout-le-Monde, l'embarquement sera autorisé seulement à partir de midi.

Il ne sert à rien aux gens du public de se présenter pendant cette période puisque ce seront seulement les pourvoiries qui seront autorisées à embarquer en premier lieu. « Même si les gens arrivent à 11 h, ils ne pourront pas embarquer et ils vont seulement obstruer la voie », souligne Marie-Hélène Lafrance, du service des communications de Saguenay.

Ce matin, l'embarquement sera donc uniquement permis pour les pourvoiries Aventure Saguenay (terrains 647-648-609 Flétan Ouest) et Luc Lavoie (terrains 801 à 808 et 810 à 817 Morue Est). De midi à 16 h 30, la population aura le feu vert pour les rues Morue Ouest, Sébaste Ouest, Turbo Ouest, Flétan Ouest, Morue Est et Sébaste Est. L'embarquement pour ce secteur se poursuivra samedi, de 8 h à 16 h 30. Tous les services (sécurité, incendie, etc.) seront sur place pour assurer le bon déroulement de l'opération. Au total, 660 emplacements sont disponibles. Pour les pêcheurs d'éperlans, on compte 263 emplacements, tandis que pour le poisson de fond, 397 places sont disponibles.

La porte-parole de la ville précise également que l'an dernier, l'embarquement des cabanes a eu lieu le 23 janvier. Il n'y a donc aucun retard dans ce secteur cette année.

Anse-à-Benjamin en attente

Pour le secteur Anse-à-Benjamin, les amateurs de pêche devront prendre leur mal en patience, car l'épaisseur de la glace effective variait de 7 à 14 pouces pour une moyenne de 10  pouces. Il faut une épaisseur moyenne de 12 pouces pour que la municipalité autorise l'embarquement des cabanes pour ce village. « Pour le moment, je n'ai pas encore de date à annoncer (pour l'embarquement). Les gens devront donc attendre encore quelques jours », a indiqué Mme Lafrance. Toutefois, le déneigement se poursuivra aujourd'hui et demain. La municipalité émettra un avis lorsque la glace aura atteint l'épaisseur requise.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer