Fjord du Saguenay

Une nouvelle espèce de requin observée

Un aiguillat commun a été pêché le 18... (Photo courtoisie)

Agrandir

Un aiguillat commun a été pêché le 18 janvier sur les glaces du secteur de Grande-Baie. C'était la première fois que cette espèce était aperçue dans le Saguenay.

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

Un pêcheur de La Baie a eu toute une surprise, le week-end dernier, lorsqu'il a sorti un aiguillat commun des eaux du Saguenay. Le spécimen, issu de la famille des requins, n'avait jamais été aperçu dans le fjord jusqu'ici.

Le pêcheur a réalisé cette prise le 18 janvier, sur les glaces du secteur de Grande-Baie. Aussitôt qu'il a vu le spécimen, l'homme a su qu'il s'agissait d'une espèce de requin. La loi l'obligeant à couper la ligne immédiatement pour remettre la bête à l'eau, le pêcheur n'a pas pu mesurer ni immortaliser sa prise comme il se doit en se photographiant à ses côtés.

«Il a pu prendre une petite photo pour nous permettre d'identifier le spécimen, mais le pêcheur l'a rapidement remis à l'eau comme la loi le demande aussitôt qu'un requin est pêché. Il n'a même pas pu le mesurer», a expliqué la biologiste du Musée de Fjord de La Baie, Myriam Coulombe.

Plusieurs fois par semaine, la spécialiste est appelée à identifier des poissons pêchés dans le fjord.

«Cette fois-ci, c'est particulièrement intéressant, puisque nous n'avions jamais vu d'aiguillat commun dans le fjord. Et, ce qui est exceptionnel, c'est que cette espèce est présente dans le Saint-Laurent, mais seulement de juillet à septembre. Nous ignorions que ce requin pouvait vivre dans les eaux très froides du Saguenay en hiver», a expliqué Myriam Coulombe.

Selon la biologiste, l'aiguillat commun pêché mesurait entre 24 et 30 pouces. Cette espèce atteint habituellement un mètre de longueur.

«Nous avons sept espèces de requins présents dans le fjord. Maintenant, nous savons qu'il est possible d'y voir aussi des aiguillats communs», ajoute la biologiste.

Remises à l'eau

Rappelons que les requins et les raies font partie des espèces qui doivent être remises à l'eau.Par ailleurs, dans de tels cas, les pêcheurs sont invités à communiquer avec le Musée du Fjord par le biais de sa page Facebook, afin de documenter les prises et de transmettre les informations aux scientifiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer