Minicentrale de la 11e chute

Le risque d'inondation inquiète

Une centaine de personnes ont assisté à la... ((Photo Louis Potvin))

Agrandir

Une centaine de personnes ont assisté à la première séance de la commission d'enquête du Bureau des audiences publiques pour la minicentrale sur la 11e chute.

(Photo Louis Potvin)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

La première séance de la commission d'enquête du Bureau des audiences publiques pour la minicentrale sur la 11e chute a été ponctuée de plusieurs questions sur les impacts économiques et touristiques, les dangers pour la faune et l'environnement et les risques d'inondation de son implantation.

Au moins cinq organismes et citoyens ont signifié leur opposition en demandant ces audiences qui se tenaient hier soir à Girardville. Une centaine de personnes étaient présentes.

Le citoyen Jean-Yves Nadeau s'est présenté devant le président de la commission d'enquête du BAPE Denis Bergeron et la commissaire Corrine Gendron pour demander si la présence de la centrale augmenterait les risques d'embâcle et d'inondation et si le promoteur avait évalué les possibles recours qui pourraient être intentés contre lui si l'ouvrage était responsable des dégâts.

Le directeur général de la Société de l'énergie communautaire, Marc Morin, a affirmé que la minicentrale n'aurait pas d'incidence sur les inondations en amont ou en aval.

L'homme de Dolbeau-Mistassini s'inquiète des répercussions que pourraient avoir les infrastructures sur l'industrie touristique. Une étude a permis de déterminer que les impacts seront minimes, selon les entreprises. Même que la création d'un parc écotouristique générerait des revenus annuels de 25 000 $ à 60 000 $, a soutenu le promoteur.

Le citoyen Martin Allard a demandé pour quelle raison le projet était passé de 68 à 75 M$ et quelle répercussion cette hausse aurait sur la rentabilité du projet. Elle s'explique par une actualisation des coûts liés au retard de deux ans du projet. Les revenus seraient abaissés, mais pas suffisamment pour compromettre la rentabilité dont les profits sont évalués à 4 M$ par année en moyenne sur une période de 25 ans, selon le président de la Société Denis Taillon.

Retombées régionales

Par ailleurs, environ 70 % des retombées économiques de la construction de la centrale se retrouveront dans la région. Un comité de maximisation sera mis en place pour que les entreprises régionales décrochent le plus de contrats possible. Pour la minicentrale de Val-Jalbert, cette proportion a été de 85 %.

Le président Bergeron a été très actif et a posé beaucoup de questions au promoteur et aux représentants des ministères et d'Hydro-Québec, notamment sur les dangers que le tunnel d'amenée d'eau causerait sur la mortalité des poissons. Selon le spécialiste en environnement Sylvain Lacasse, les chances que des poissons décident d'y pénétrer sont minces. Et si des dorés ou ouananiches étaient tentés de le faire, le débit leur permettrait de rebrousser chemin. Si jamais ils se retrouvaient dans la turbine, le taux de mortalité est évalué entre 7 et 25 %.

Par ailleurs, le citoyen de Saint-Félicien Jean-François Robert s'est questionné sur nécessité du projet dans un contexte de surplus énergétique. La responsable d'Hydro-Québec a signifié que le projet satisfaisait les critères de la politique gouvernementale concernant l'appel d'offres pour les projets de minicentrales. Surtout que les revenus seront utilisés par les localités.

Cinq personnes et organismes ont fait une demande d'audiences publiques dont les citoyens Jean-Yves Nadeau, Jean-François Robert, le Conseil de l'environnement et du développement durable du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Fondation rivières et la Fédération québécoise de canot et kayak.

C'est le 17 février que les gens pourront déposer un mémoire ou émettre des opinions verbales sur le projet. Les gens qui souhaitent déposer un document devraient le faire avant le 14 février afin que les commissaires puissent en prendre connaissance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer