Panneaux solaires artisanaux

Testés par des étudiants

Frederic Bouchard, professeur de mécanique du bâtiment, et... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

Frederic Bouchard, professeur de mécanique du bâtiment, et Martin Bourbonnais, titulaire de la Chaire de recherche TERRE du Cégep de Jonquière, débuteront bientôt les essais en collaboration avec leurs étudiants.

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) Les étudiants et professeurs du programme des Technologies des énergies renouvelables et rendement énergétique (T.E.R.R.E.) du Cégep de Jonquière poursuivent le développement d'un savoir-faire spécifique avec le développement d'un banc d'essai pour panneaux solaires thermiques.

Le projet développé par le professeur de mécanique du bâtiment, Frédéric Bouchard, en collaboration avec le Groupe de recherche écologique de La Baie (GREB) et le Centre de formation professionnelle de Jonquière (CFP) consiste à mesurer la performance énergétique de panneaux solaires de fabrication artisanale et commerciale servant au chauffage de l'eau, explique Martin Bourbonnais, titulaire de la chaire de recherche TERRE.

« Le premier essai consiste à mesurer la performance d'un panneau d'usine de fabrication allemande de quatre par huit pieds d'une valeur d'environ 1200 $ et un panneau fabriqué par M. Déry à partir de matériaux provenant de quincailleries », explique M. Bourbonnais. Styromousse, cadre de bois, tôle d'acier noir et matériaux transparents scellés ont été utilisés pour la fabrication du panneau artisanal. M. Bouchard ajoute que les panneaux solaires sont des équipements très coûteux souvent utilisés par des pourvoiries, camps forestiers et villégiateurs dans des lieux isolés. « Il faut s'attendre à ce que le panneau de M. Déry soit moins performant et produise moins de chaleur que le panneau commercial, mais en revanche, il est possible qu'on puisse y regagner en terme de retour sur investissement. L'objectif est de déspécialiser la fabrication de panneaux solaires », affirme M. Bouchard.

L'investissement de 80 000 $ réalisé par TERRE a nécessité la construction d'un petit bâtiment sur le site de l'éolienne qui abrite le circuit électrique, les sondes de température, débitmètre, circuits hydriques, etc. Dès que les installations seront terminées, les premiers essais de performance débuteront avec l'objectif de dévoiler les premiers résultats au printemps.

M. Bourbonnais souligne que le banc d'essai présentement utilisé pour le panneau du GREB pourra être utilisé par d'autres entreprises ou fabricants de panneaux intéressés à obtenir des expérimentations à faible coût puisque les étudiants du programme TERRE seront mis à contribution pour procéder aux essais dans un cadre pédagogique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer