Le prix du bleuet n'a pas profité de la baisse du dollar

Les producteurs en colère

Marc Larouche ne comprend pas que ses membres... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Marc Larouche ne comprend pas que ses membres ne sont pas payés plus cher pour le bleuet vendu alors que les prix sur les marchés se maintiennent et que la valeur du dollar canadien a baissé.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis Potvin
Le Quotidien

(Roberval) Les producteurs de bleuets sont en colère parce qu'ils jugent que les acheteurs ne payent pas suffisamment pour la récolte 2014.

Le syndicat des producteurs de bleuets du Québec a expédié une lettre aux acheteurs, Bleuets sauvages du Québec et Bleuets Mistassini, pour leur faire part de leur mécontentement. Le syndicat juge que le prix accordé jusqu'à maintenant ne reflète pas la réalité du marché. « Les producteurs sont déçus par le montant obtenu jusqu'à maintenant qui atteint 55 cents la livre alors que les prix sur les marchés sont bons. Il y a de la frustration chez nos membres », a déclaré le président du syndicat, Marc Larouche.

Cet été, les producteurs ont reçu un prix de départ de 45 cents la livre. Un ajustement de 5 cents a été versé après la récolte et un autre en décembre. Nettement insuffisant, clame le président. « Avec la baisse de la valeur du dollar canadien, la vente des bleuets devrait être à l'avantage des producteurs qui devraient obtenir un meilleur prix. De plus, les prix payés sur les marchés sont bons, ils ont baissé moins que l'on pensait. On aimerait avoir des explications des producteurs, mais ils ne veulent pas en fournir », déplore-t-il.

En effet, le syndicat reproche aux acheteurs d'avoir refusé de participer à une rencontre de négociations des prix. « Ils avaient convenu de le faire et, finalement, ils nous ont dit que ce n'était pas nécessaire. Ce n'est pas une façon qui encourage le travail en partenariat. Ce sont des partenaires d'affaires, il faut donc que nos relations soient plus transparentes », réclame le président.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer