Pour lutter contre le cancer de la peau

Le Fonds Lynn voit le jour

Karolynn Dallaire a mis sur pied un fonds... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Karolynn Dallaire a mis sur pied un fonds afin de rendre hommage à sa mère Lynn, décédée d'un cancer de la peau.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien

(Chicoutimi) Il y a un an, Karolynn Dallaire perdait sa mère d'un mélanome. Quelques recherches sur le sujet lui ont permis de constater la triste réalité: très peu de temps et d'argent sont investis dans la recherche sur le cancer de la peau au Québec. La jeune femme a décidé de mettre l'épaule à la roue pour faire changer les choses. Elle a lancé le Fonds Lynn, un fonds en mémoire de sa mère dont tout l'argent servira à la recherche sur le cancer de la peau.

«Au Québec, il y a de plus en plus de mélanomes, mais il n'y a pas beaucoup de recherche. Dans la région, il ne se fait absolument rien en ce sens. Lorsque ma mère était malade, à un certain stade, c'est même un spécialiste de Montréal qui venait la voir», raconte-t-elle.

Karolynn Dallaire a donc entrepris de mettre sur pied un fonds qui va permettre d'amasser des sommes qui serviront uniquement à la recherche sur le cancer de la peau.

«Je ne voulais pas remettre des sommes à la Société canadienne du cancer, c'était trop général. Le CHU de Québec m'a abordée. L'argent sera remis à la fondation du CHU de Québec. Le Fonds Lynn va permettre à l'hôpital de lancer la recherche sur ce type de cancer. Ils sont déjà organisés.»

Le 9 avril, un cocktail dînatoire à saveur régionale se tiendra à l'hôtel Le Montagnais de Chicoutimi. Karolynn Dallaire espère ainsi amasser une somme de 10 000$. «On attend 300 personnes. Je suis optimiste et très motivée», assure-t-elle.

Audrey Dupéré, dermatologue, agira à titre de présidente d'honneur de l'événement. Elle offrira une conférence lors de l'activité.

«On veut organiser une belle soirée. Il y aura aussi une partie information et sensibilisation. Le nombre de cas de mélanomes est effrayant et les risques liés au cancer de la peau ne sont pas toujours pris au sérieux.»

Karolynn Dallaire est déterminée à faire changer les choses. Le Fonds Lynn est là pour rester. «Je ne fais pas un événement unique. On est à l'an un. J'ai plein d'idées en tête. Ma mère avait 64 ans, elle était en pleine santé. Du jour au lendemain, tout a basculé. Elle est décédée en l'espace de six mois», raconte-t-elle. «Je ne veux pas que ça soit arrivé pour rien. Je veux qu'on se souvienne d'elle et en même temps, aider les gens.»

Pour concrétiser ses idées, Karolynn est à la recherche de collaborateurs et partenaires.

Les personnes intéressées sont invitées à la joindre via la page Facebook Fond Lynn recherche sur le mélanome.

Pour faire un don ou se procurer un billet au coût de 45$ pour le cocktail dînatoire du 9 avril, visitez le don.fondationduchudequebec.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer