Plongé dans la noirceur depuis quelques semaines

Le pont de Sainte-Anne à nouveau illuminé

Des employés municipaux s'affairaient sur le pont de... ((Courtoisie))

Agrandir

Des employés municipaux s'affairaient sur le pont de Sainte-Anne de Chicoutimi, hier. Des marcheurs s'étaient plaints à la ville, puisque le pont piétonnier était plongé dans le noir depuis une semaine.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

(Chicoutimi) Des employés municipaux s'affairaient sur le pont de Sainte-Anne de Chicoutimi, hier. Des marcheurs s'étaient plaints à la ville, puisque le pont piétonnier était plongé dans le noir depuis une semaine.

L'éclairage du pont de Sainte-Anne semblait défectueux depuis plusieurs jours. Deux résidantes de Chicoutimi-Nord, qui l'empruntent tous les soirs, ont d'ailleurs fait une plainte aux autorités municipales de Saguenay, au cours de la semaine.

« Nous avons peur. Il n'y a pas du tout d'éclairage et le soir, ce n'est pas rassurant. Depuis quelques jours, on amène notre lampe de poche », a indiqué l'une des plaignantes, lors d'un entretien accordé au Quotidien.

Le conseiller du secteur, Marc Pettersen, avait également été mis au parfum de la situation, qu'il a prise au sérieux. « J'ai envoyé une requête au service des travaux publics, car c'est vrai que le pont n'avait plus d'éclairage. Il se trouve que le système de lumières était brisé et des employés de la ville ont travaillé là-dessus aujourd'hui [hier] », a affirmé Marc Pettersen.

Mercredi soir, Le Quotidien avait constaté que le pont Sainte-Anne était complètement plongé dans le noir, d'une rive à l'autre.

Plus d'éclairage encore

L'an dernier, plusieurs piétons ont pris l'habitude de marcher sur la structure piétonnière, lorsque le pont Dubuc a été fermé à la circulation durant deux semaines. À cette époque, des tentes et un fort éclairage avaient été installés par l'armée. Évidemment, ces mesures ont été abandonnées lors de la réouverture du pont Dubuc. Toutefois, plusieurs marcheurs ont continué d'emprunter le pont piétonnier.

« On marche pour être en santé, mais c'est stressant à la minute où nous voyons une silhouette approcher. On aimerait que le pont soit encore plus éclairé pour notre sécurité », a ajouté la plaignante.

À ce sujet, le conseiller municipal assure travailler sur un projet d'illumination du pont de Sainte-Anne.

« Nous aurons des rencontres à ce propos très bientôt, car le pont de Sainte-Anne est un monument historique pour Chicoutimi. Nous devons trouver un moyen original pour rehausser sa qualité visuelle », a ajouté M. Pettersen.

Le pont devrait également être mieux entretenu, car des plaintes ont été acheminées à la ville concernant le déneigement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer