Crues exceptionnelles du printemps

La compagnie a craint le pire

La direction de Rio Tinto Alcan admet avoir... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

La direction de Rio Tinto Alcan admet avoir craint le pire lors du coup d'eau historique de mai 2014.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Alma) La direction de Rio Tinto Alcan admet avoir craint le pire lors du coup d'eau historique de mai 2014.

Bruno Larouche est chef des hydrologues à la division Énergie Électrique.

L'une de ses responsabilités est de prévoir les apports naturels afin d'assurer la sécurité des populations riveraines. En tenant compte du lac Saint-Jean et de ses bassins hydrographiques, le territoire qu'il surveille est d'une superficie égale, voire supérieure à celle du Nouveau-Brunswick.

Pour lui, l'année 2014 s'annonçait sans histoire, après un hiver doux où l'accumulation de neige a été sensiblement plus faible que la moyenne (92 % à la fin mars).

« Et là, la météo nous dit qu'il tombera 75 mm de pluie dans les deux prochains jours », raconte le spécialiste.

C'était le jeudi 15 mai et tout indiquait que le niveau du lac Saint-Jean allait franchir la barre des 16,5 pieds.

« Ils étaient six hydrologues dans le corridor quand je suis sorti de ma réunion. J'ai immédiatement su qu'il se passait quelque chose », raconte le directeur d'Énergie Électrique, Jean-François Gauthier.

Les précipitations mêlées à la neige au sol ont engendré des apports naturels hors du commun. Le débit en rivière atteignait des pointes de 11 000 mètres cubes par seconde, Dans les bureaux d'Énergie Électrique, la direction de RTA était sur le qui-vive.

« Plusieurs scénarios ont été évalués », confie M. Gauthier.

Un plan d'action a été élaboré conjointement avec la sécurité civile ainsi qu'avec divers intervenants du milieu, en vue d'éventuelles inondations.

Toutes les vannes ont été ouvertes.

Finalement, ce sont 50 mm de pluie qui sont tombés sur le vaste échiquier de 74 000 km carrés et aucun incident dramatique n'est survenu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer