Diminution des unités d'aménagement forestier

Une vaste consultation sera entreprise

Le gouvernement du Québec et le ministère des... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Le gouvernement du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs vont entreprendre une vaste consultation afin d'en arriver à une diminution des unités d'aménagement forestier.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Chicoutimi) Le gouvernement du Québec et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs vont entreprendre une vaste consultation afin d'en arriver à une diminution des unités d'aménagement forestier utilisées pour établir les territoires de récolte forestière et établir la possibilité forestière.

Le gouvernement justifie cette décision par la volonté de faire en sorte que les limites géographiques des unités d'aménagement soient plus représentatives des limites des régions administratives. Ces unités passeraient ainsi de 71 à 55.

«Ainsi, les modifications permettraient une diminution des coûts de gestion pour le ministère et une simplification de la participation des acteurs régionaux à la planification forestière, puisqu'ils seraient interpellés sur un nombre réduit de plans d'aménagement forestier intégré et de tables de gestion intégrée des ressources et du territoire», précise le communiqué.

Le ministère ajoute que dans certains cas, cette modification des territoires va aider à conserver les certifications forestières. Le ministère compte de plus réaliser des économies à partir du moment où il y aura une diminution des unités.

Les informations qui ont circulé il y a quelques mois en lien avec cette diminution du nombre d'unités d'aménagement laissent entrevoir une légère augmentation de la possibilité forestière. Avec des unités plus grandes, les calculs de possibilité intégreront différentes catégories de forêt et il y aura nécessairement plus de forêts matures disponibles pour la récolte. On ne parle toutefois pas d'augmentation majeure de la possibilité. Dans la région, la consultation se tiendra du 19 janvier au 3 avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer