Chandails de hockey sublimés

GFX distribuera dans 30 pays

Jean Marois de Bério International, Alexandre Dufresne du... ((Courtoisie))

Agrandir

Jean Marois de Bério International, Alexandre Dufresne du Groupe GFX et Cyril Guillemette de Bério International ont signé une entente de partenariat pour vendre les chandails Jocker à travers le monde.

(Courtoisie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(SAINT-FÉLICIEN) Le Groupe GFX de Saint-Félicien a signé une entente avec Bério International qui va lui permettre de vendre des chandails de hockey sublimés partout dans le monde.

Ce partenariat d'affaires va permettre de distribuer les produits fabriqués à Saint-Félicien sous la marque Jocker dans 30 pays. Les chandails sublimés sont déjà très populaires en Europe et gagnent en popularité en Amérique du Nord parce qu'il sont très légers. Les numéros, noms et commanditaires sont en effet imprimés sur le chandail au lieu d'être cousu.

« Nous avons trouvé ici au Québec un fabricant qui était capable de rivaliser avec les coûts de production en Asie. Les frais ont augmenté dans ces pays et maintenant le Québec peut recommencer à concurrencer dans le marché du textile. Nous allons gagner en qualité de produit et avoir un meilleur contrôle sur le produit et la gestion de la livraison », a mentionné le copropriétaire de Bério International, Cyril Guillemette.

L'homme d'affaires qui a été propriétaire de l'Entrepôt du hockey connaît bien le domaine de la distribution sportive. Il est surtout heureux de proposer à sa clientèle un chandail 100 % québécois; du tissu à la fabrication. Bério International, situé en Beauce, est surtout connu pour la vente de tableaux de hockey pour les entraîneurs.

« Pour nous, ça assure une production constante qui devrait s'élever à 1000 chandails par semaine. Selon les commandes, nous allons pouvoir nous ajuster et accroître notre production. À terme, nous pourrions doubler le nombre d'emplois pour atteindre 20 employés », a indiqué pour sa part Alexandre Dufresne, président du Groupe GFX.

Ce dernier mentionne que le marché du chandail sublimé est en explosion. « Il s'agit d'une alternative aux chandails conventionnels. Pour ceux qui recherchent la performance et la légèreté, le confort est inégalé », a-t-il ajouté.

En plus des chandails, l'entreprise propose des bas et gaines pour les pantalons. Dans le futur, l'entreprise va s'attaquer au marché du maillot de soccer.

Au Québec, les chandails Joker seront disponibles chez la Source du Sport et Excellence sport et dans les principales bannières au cours des prochains mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer