Concessionnaires automobiles

Les ventes en baisse depuis deux ans

Selon les chiffres de la Société de l'assurance... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Selon les chiffres de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), le nombre d'immatriculations de véhicules neufs dans la région est en baisse en 2013 et 2014 par rapport aux années 2010 à 2012.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) En cette période de ralentissement économique et de lock-out chez les concessionnaires automobiles du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les consommateurs semblent moins enclins à se procurer des voitures neuves, pour préférer les camions légers.

Dans la région, le marché de la vente d'automobiles de promenade neuves connaît un déclin depuis deux ans avec une diminution moyenne de 2174 unités vendues par rapport aux trois premières années de la décennie.

Depuis cinq ans, cette perte semble se faire aux profits des camions légers de promenade, dont le nombre d'unités en circulation s'est accru de 13,5% entre 2008 et 2013 sur les routes régionales pour atteindre 76 457.

Ce constat est tiré des données compilées par l'équipe de Soutien informationnel de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) entre 2008 et 2014. Les fichiers de la SAAQ basés sur le nombre d'immatriculations indiquent que l'an dernier, 12 809 automobiles neuves ont été vendues, comparativement à 12 458 en 2013. Entre 2010 et 2012, le nombre d'automobiles neuves vendues s'est situé respectivement à 15 438, 14 602 et 14 383 unités pour une moyenne de 14 774 automobiles neuves sur les routes chaque année.

Marché de l'usagé

Les chiffres disponibles révèlent que les automobilistes de la région ont tendance à abandonner l'idée de se procurer des automobiles neuves pour rouler dans une usagée puisqu'en 2014, ce sont 44 020 automobiles qui ont changé de mains, une situation à peu près stable comparativement à 2013 et 2012. En 2010, ce sont 40 113 voitures usagées qui étaient transigées tandis que l'année suivante, ce marché s'accroissait de près de 6% à 42 487 unités.

En analysant les données touchant l'ensemble des autos et camions légers immatriculés au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ce sont près de 180 000 véhicules qui étaient autorisés à circuler au 31 décembre 2013, une croissance qui n'a jamais cessé depuis l'année 2008.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer