Investissements récréotouristiques sur la pointe scott

Indissociables du projet Mistook

Dominique Tremblay et Patrick Girard travaillent activement à... ((Archives))

Agrandir

Dominique Tremblay et Patrick Girard travaillent activement à concrétiser un ambitieux projet touristique évalué à 12 M$ devant se déployer sur au moins deux sites, à Saint-Coeur-de-Marie et Roberval.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis Potvin
Le Quotidien

(Roberval) Le projet d'investissement récréotouristique de 5 millions$ sur la Pointe Scott de Roberval se fera seulement si Produits Boréal réussit à concrétiser celui sur le bord du lac Saint-Jean, à Saint-Coeur-de-Marie.

«Il nous faut au moins deux sites pour que notre concept soit rentable. Pour l'instant, l'acquisition des terrains est plus compliquée que prévu. Nous avons pris du retard à Mistook. Nous espérons obtenir des réponses positives prochainement», explique Patrick Girard.

L'entreprise Produits Boréal et la femme d'affaires Dominique Tremblay (La Forfaiterie) sont associées dans cet ambitieux projet touristique évalué à 12 M$ qui va se déployer sur au moins deux sites à Saint-Coeur-de-Marie sur l'ancien site des Collines du terroir et à la Pointe Scott de Roberval.

À la ville d'Alma, on explique que le retard s'explique par le fait que les négociations sont toujours en cours. «C'est un dossier privé que nous ne voulons pas discuter sur la place publique», a indiqué la responsable des communications, Audrey-Claude Gaudreault.

Ce qui complique la situation dans ce dossier, c'est que la ville d'Alma n'est pas propriétaire des terrains. Ils appartiennent à RioTinto Alcan, mais ils sont gérés par la ville.

Si jamais les négociations avec Alma avortent, les promoteurs ont ciblé d'autres secteurs autour du lac Saint-Jean. «Nous avons au mois deux autres sites que nous évaluons», a indiqué Patrick Girard sans vouloir en dire davantage. Selon certaines sources, il pourrait s'agir notamment de Chalets et Spa à Chambord.

Près de 5 M$ à la Pointe Scott

Pour la Pointe Scott de Roberval, les investissements sont évalués entre 4 et 5 M$. Les promoteurs veulent construire une réplique du bateau Le Roberval qui pourrait se retrouver sur l'eau. «Nous voulons en faire une sorte d'hôtel qui va offrir une expérience sensorielle unique», mentionne Girard. La réplique pourrait se retrouver sur les rives du lac Saint-Jean et même flotter en été.

Par ailleurs, les promoteurs rénoveraient l'ancien Centre historique et aquatique pour en faire un site ludique pour les enfants, sans donner de précisions supplémentaires.

«Notre plan d'affaires est prêt. Nous sommes à faire le montage financier. Nous allons procéder par phase afin de rentabiliser les opérations», a-t-il indiqué en précisant que les investissements ne se feront qu'en 2016.

Pour ce qui est du projet Mistook, il prévoit la construction d'hébergement, dont des troglodytes, des maisons dans les arbres et des chalets. La pierre angulaire, un imposant dôme sous lequel l'on retrouverait une piscine et une plage pour attirer les touristes sur quatre saisons.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer