Places en garderie

Le BILA fait place à un guichet provincial

Actuellement, environ 3500 familles du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont en... ((Archives))

Agrandir

Actuellement, environ 3500 familles du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont en attente d'une place à 7,30$ par jour.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Victime de nombreuses critiques au fil des ans, le Bureau d'inscription sur la liste d'attente centralisée (BILA) du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'existe plus depuis la fin décembre. Les noms des parents de la région en attente d'une place en garderie qui ont donné leur consentement par courriel ont été transférés à la Place 0-5, le nouveau guichet provincial d'accès. Celui-ci sera en service à compter du 30 janvier.

En décembre 2013, le ministère de la Famille du Québec a annoncé l'octroi d'un mandat de gestion à la Coopérative Enfance Famille, un organisme de la région de Montréal qui gérait déjà les listes d'attentes de quelques régions de la province. Ce faisant, le gouvernement a sonné le glas des BILA régionaux, jugés plus ou moins efficaces parce que l'adhésion à la liste par les centres de la petite enfance se faisait de façon volontaire. Dorénavant, les 1600 services de garde subventionnés en installation du Québec (les milieux familiaux sont exclus) devront obligatoirement confier leurs listes d'attente à la Place 0-5.

Actuellement, environ 3500 familles du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont en attente d'une place à 7,30$ par jour. La liste risque de gonfler considérablement, puisque 22 garderies régionales s'ajouteront au guichet unique au cours des prochains mois. L'ensemble des places sera répertorié d'ici à septembre.

«Avant, seulement 38 pour cent des services de garde adhéraient au BILA. Avec l'obligation ministérielle, nous allons atteindre 100 pour cent. Nous sommes en période de transfert et les nouveaux parents ne peuvent s'inscrire tout de suite. En attendant, ils peuvent consulter notre site Internet et s'inscrire à l'infolettre pour être tenus au courant de ce qui s'en vient», explique Amélie Soucy-Gauthier, conseillère en communications à la coopérative Enfance Famille.

La responsable assure que la liste existante est "gelée" pendant la période de transfert. Toutes les dates d'inscription seront donc maintenues, un élément essentiel pour établir le rang de priorité de chaque famille.

Si le nouveau guichet ne permet pas d'accroître le nombre de places subventionnées disponibles au Québec, son implantation facilitera la vie de nombreux parents qui n'auront plus à faire la tournée des CPE et garderies privées subventionnées pour inscrire leur enfant. La Place 0-5 a également pour objectif d'éliminer les doublons, faisant en sorte que chaque parent ne sera inscrit qu'une seule fois.

«On veut vraiment simplifier la vie des parents. En plus, ce sera maintenant possible pour eux de maintenir leur rang sur la liste même s'ils déménagent dans une autre région, ce qui était impossible autrefois», signale Amélie Soucy-Gauthier. L'équipe de la Coopérative Enfance Famille sera de passage dans la région au printemps dans le cadre d'une tournée d'information.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer