Loge m'entraide ne démord pas

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide.... ((Archives))

Agrandir

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Sonia Côté n'est pas du genre à lancer la serviette rapidement. Et elle entend bien contester la réponse du ministère de l'Environnement qui ne veut pas accorder à Loge m'entraide une subvention pour décontaminer le terrain de la future Coopérative d'habitation La Persévérance.

La coordonnatrice de l'organisme a reçu la réponse du gouvernement lors de son retour au travail le 5 janvier. Mme Côté avait déposé une demande d'aide financière le 18 décembre afin de procéder à la décontamination du terrain, à la suite du refus de Saguenay de payer seule la facture reliée à cette décontamination.

«Il n'est plus possible de présenter de nouvelles demandes d'aide financière dans le cadre du programme, sauf si les projets visés doivent être réalisés dans certains secteurs prioritaires de Montréal et de Québec ", écrit le ministère.

Mais il n'est pas question pour Sonia Côté de se contenter de cette réponse.

«Comment accepter qu'il y ait encore de l'argent pour des terrains situés uniquement à Québec et à Montréal pendant qu'à Saguenay, un projet de 24 logements sociaux est en train de mourir parce que nous ne faisons pas partie des territoires visés par le programme. C'est totalement injuste ", réplique Sonia Côté.

Sonia Côté entend donc maintenant s'adresser au premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer