L'aventure gonflable

Paradis des touts-petits

Quelques gouttes de sueur coulaient sur le front... ((Photo Michel Tremblay))

Agrandir

Quelques gouttes de sueur coulaient sur le front de ces deux petits gladiateurs, au terme de leur combat.

(Photo Michel Tremblay)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Julien Renaud
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) L'Aventure gonflable, organisée par Evenmã en collaboration avec Proludik, offre un véritable paradis d'amusement aux tout-petits. Le sourire fendu jusqu'aux oreilles, enfant ou parent, ils ont été plus de 2000 à participer à cette première régionale qui se tient jusqu'à dimanche au Pavillon sportif de l'UQAC.

Des cris de joie qui résonnent en simultané des quatre coins du gymnase, des enfants qui courent en zigzag pour se faufiler dans la foule nombreuse, des parents aussi enjoués que leurs petits, des bénévoles dévoués, des organisateurs comblés. Voilà le portrait, à quelques détails près, de la première journée de l'Aventure gonflable.

«Pour la première journée de la première édition, on est vraiment contents. Je dirais qu'au niveau de l'achalandage, c'est similaire à la première de l'événement qu'on a tenu à Québec l'an passé. Si je me fis aux premières impressions, c'est fort probable, après une journée comme celle-là, qu'on soit de retour l'an prochain. Notre plus grand souhait est que l'événement devienne une tradition familiale dans la région», a commenté Charlie Wagner, chargée de projet. Pour le plus grand plaisir des petits, de 0 à 14 ans, une vingtaine de structures gonflables étaient à la disposition des visiteurs, en plus de trampolines jumpaï. Golf, course à obstacles, glissade, labyrinthe, jeu de balles, taureau mécanique, gladiateurs et gyroball: la variété était au rendez-vous. «On voulait en offrir pour tous les âges, pour tous les goûts. On a donc une zone de jeux pour les 0 à 5 ans», souligne Charlie Wagner.

«J'aime ça! En tout cas, Yan, il aime ça. Les bénévoles sont super sympathiques, c'est bien organisé. C'est aussi très bien qu'il y ait des jeux pour tous les âges», a partagé Joannie Robitaille, maman de Yan Lacoste, deux ans. «Ce serait bien pour tout le monde de répéter l'événement l'an prochain», a-t-elle ajouté.

Une aire de restauration et une zone bébé ont également été aménagées pour l'occasion. «Aussi, il est possible d'apporter son lunch. On voulait vraiment que ce soit une activité accessible pour la famille, surtout que le temps des Fêtes coûte cher», ajoute Mme Wagner.

L'événement a été mis sur pied à Québec, en 2014. Une deuxième édition est également en cours, au stade Leclerc. «Le Saguenay a été un choix naturel. On cherchait une ville où il y a beaucoup de jeunes familles et qui était proche de Québec», rapporte la chargée de projet chez Evenmã.

Pour la sécurité de tous, de 25 à 35 bénévoles sont constamment présents afin de superviser les activités qui ont cours dans les diverses structures gonflables. Malgré tout, quelques saignements de nez ou babounes enflées n'ont pu être évités. Aussi, selon un agent de sécurité rencontré sur les lieux, plusieurs cas d'enfant ayant perdu papa ou maman sont survenus.

L'événement se poursuit aujourd'hui et demain, de 9h à 17h. L'accès aux jeux gonflables d'une journée coûte 15$ pour un enfant et 8$ pour un adulte. Pour une demi-journée, les coûts sont respectivement de 10$ et 6$. Tous ces prix sont avant taxes.

«On aimerait un achalandage qui va tourner autour de 10 000 personnes», termine Charlie Wagner, membre du comité organisateur.

Julien.renaud@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer