Opération Nez rouge

Bilan positif dans la région

Pour la 30e campagne saguenéenne d'Opération Nez rouge,... ((Archives))

Agrandir

Pour la 30e campagne saguenéenne d'Opération Nez rouge, 1262 automobilistes ont été raccompagnés.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Les quelque 900 bénévoles d'Opération Nez rouge Saguenay ont effectué 1262 raccompagnements dans les trois arrondissements de la municipalité, lors des 20 soirs du service qui en était à sa 30e campagne à Saguenay. Autant d'automobilistes ont donc pu rentrer à la maison en toute sécurité durant le temps des Fêtes.

Joint hier, le responsable des communications d'Opération Nez rouge Saguenay, Mathieu Dufour, parlait d'un bilan positif. «La tendance est à la hausse, ce qui signifie que le message passe. Le bilan est vraiment très satisfaisant cette année. On a eu plus de 900 bénévoles, on a battu notre nombre de raccompagnements de l'année dernière [NDLR: 1259 transports], et on est très contents de notre nouvelle centrale et du travail de notre nouvelle coordonnatrice, Ginette Bouchard», a-t-il souligné, le sourire dans la voix.

«Ç'a vraiment bien été. Les bénévoles sont hyper contents, autant ceux qui reviennent que les nouveaux. Ils nous disent que ça donne la piqûre, qu'on prend goût à ça, parce qu'ils passent de belles soirées. Ils disent qu'ils vont revenir», a-t-il ajouté.

En matière de recrutement de bénévoles, Mathieu Dufour était aussi très heureux de la participation populaire. Une seule soirée a dû être annulée en raison d'un manque de bénévoles. Les conditions routières dangereuses en raison des intempéries justifient le seul autre soir où le service n'a pu être offert. «Il y a du bouche-à-oreille. On voit que ça commence à être ancré dans la région. C'est sûr, quand même, qu'avec plus d'équipes, on aurait pu faire plus de raccompagnements», a-t-il fait valoir.

Le nombre total de dons amassés sera pour sa part dévoilé dans les prochains jours. Le service de raccompagnement était offert jusqu'à la nuit du 31 décembre, inclusivement.

En nouveauté cette année, l'application mobile Nez rouge a été grandement appréciée. «Les gens ont beaucoup aimé pouvoir savoir le temps d'attente dans la soirée. En plus, souvent, le temps d'attente annoncé a été moins long que le temps du service», a rapporté Mathieu Dufour.

Région

Ailleurs dans la région, 939 transports ont été effectués dans Lac-Saint-Jean Est, en 16 soirs de service, selon les statistiques publiées sur le site d'Opération Nez rouge. À Dolbeau-Mistassini, à Roberval et à Normandin, le service Nez rouge a été offert neuf soirs. Respectivement, 855, 377 et 325 raccompagnements ont été réalisés.

Au Canada

Au terme de la 31e campagne d'Opération Nez rouge - la région en est bel et bien à sa 30e participation -, les 52 064 bénévoles ont raccompagné 76 105 automobilistes au pays, dont 55 433 au Québec seulement.

Chaque année, l'Opération Nez rouge permet d'amasser quelque 1,5 million de dollars qui sont versés dans des projets locaux en lien avec des causes liées à la jeunesse et au sport amateur. Avec 1 992 958 raccompagnements depuis sa création en 1984, l'Opération Nez rouge fêtera son 2 000 000e transport en 2015, lors de sa 32e campagne.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer