Épidémie de grippe

Les interdictions de visites maintenues

Pour l'Hôpital d'Alma, une recrudescence marquée des visites... ((Archives))

Agrandir

Pour l'Hôpital d'Alma, une recrudescence marquée des visites à l'urgence pour des symptômes d'allure grippale est constatée. Plusieurs personnes sont actuellement hospitalisées et quelques-uns présentent des complications importantes.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) En raison de l'épidémie de grippe qui perdure, les interdictions de visites sont maintenues dans tous les CSSS de la région.

À la suite d'une réunion tenue hier après-midi par le Comité de gestion sur les éclosions, le CSSS de Chicoutimi a décidé de maintenir son interdiction à l'hôpital ainsi qu'au CHSLD Beaumanoir. L'interdiction a cependant été levée au Centre Mgr Victor-Tremblay. Selon François Lessard, chef du service de sécurité, le CSSS de Chicoutimi vit une situation exceptionnelle qui a nécessité l'embauche de trois nouveaux agents de sécurité ainsi que l'utilisation du personnel d'une agence. «Tout le monde à l'interne est au travail et effectue du temps supplémentaire, ce qui représente l'utilisation de 35 agents», mentionne M. Lessard.

Au CSSS de Jonquière, Hélène Boivin, directrice de garde, a mentionné que l'interdiction des visites se poursuit même si un certain répit a été constaté à l'urgence, hier. Sur quatre éclosions de grippe, deux sont considérées comme terminées à l'Unité transitoire de réadaptation fonctionnelle du Centre Georges-Hébert et au 3e étage de médecine avec aucun nouveau cas depuis dix jours. Les foyers Sainte-Marie et Années d'or demeurent des centres en éclosion. Encore là, du personnel infirmier supplémentaire et du personnel pour filtrer les allées et venues sont embauchés en supplément pour pallier à la situation. Une révision de situation est prévue pour le 5 janvier.

Lac-Saint-Jean

La direction du CSSS de Lac-Saint-Jean-Est maintient les interdictions de visites à l'Hôpital d'Alma et aux centres d'hébergement Le Normandie et Isidore-Gauthier. La situation sera réévaluée le lundi 5 janvier en avant-midi.

Ces installations sont toujours aux prises avec de nombreux cas d'influenza. L'interdiction de visites est maintenue afin de contrôler la propagation du virus le plus possible.

Pour l'Hôpital d'Alma, une recrudescence marquée des visites à l'urgence pour des symptômes d'allure grippale est constatée. Plusieurs personnes sont actuellement hospitalisées et quelques-uns présentent des complications importantes.

Selon Marie-Karlynn Laflamme, directrice santé physique et communication, l'état de santé physique et psychologique des patients est évalué par l'infirmière à chaque changement de quart de travail. Si une détérioration de l'état physique ou psychologique est constatée, la personne ressource au dossier sera appelée par le personnel infirmier pour prendre des arrangements de visite.

En ce qui concerne les centres d'hébergement Isidore-Gauthier et Le Normandie, des ententes particulières seront prises avec les familles pour planifier une visite au cours de la semaine.

Bien que les résidents du Centre d'hébergement de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix ne vivent pas d'éclosion de grippe pour le moment, il n'y aura pas de messe pour la communauté le 1er janvier. Les visiteurs malades sont invités à reporter leur visite et à éviter de se rendre dans les centres d'hébergement en groupe.

Du côté de l'Hôpital de Roberval de même que du centre hospitalier de Dolbeau-Mistassini, incluant les centres d'hébergement Oasis et Normandin, l'interdiction des visites est également maintenue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer