Fêtes difficiles pour les centres de ski

Du jamais-vu depuis quinze ans

Seulement quatre pentes étaient ouvertes, hier, au Valinouët.... ((Archives))

Agrandir

Seulement quatre pentes étaient ouvertes, hier, au Valinouët. Le congé des Fêtes n'est pas très lucratif pour les stations de ski régionales.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patricia Rainville
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Les derniers jours ont été catastrophiques dans certaines stations de ski régionales. Au Valinouët, le directeur général Stéphane Leblond n'a pas connu pire situation depuis les quinze dernières années.

Alors que les 26, 27, 28 et 29 décembre sont habituellement les journées les plus achalandées de la saison, les skieurs se font très rares depuis le début du congé des Fêtes. «Aujourd'hui [hier], c'était vraiment très tranquille. Nous avions seulement quatre pistes ouvertes, alors on ne peut pas faire de miracle. Disons que c'est assez ordinaire comme situation», a indiqué Stéphane Leblond, lors d'un entretien accordé au Progrès-Dimanche, hier en fin de journée.

«Je n'ai pas vu ça depuis les quinze dernières années. Il faudrait une bien grosse tempête pour que la situation s'améliore, car nous avons perdu deux grosses journées», ajoute le directeur général du Valinouët. Il craint donc que le congé des Fêtes ne soit pas très lucratif cette saison. «Après le jour de l'An, les touristes repartent, alors il nous reste seulement quelques jours pour avoir un achalandage correct, mais si la neige ne s'en mêle pas, ça ne s'arrangera pas», estime M. Leblond.

Mont Lac-Vert

La situation semblait moins décourager le directeur général du Mont Lac-Vert, Guy Larouche. Cinq pentes étaient ouvertes hier, sur une possibilité de 20. «C'est correct malgré la température. Nous avons eu quand même du monde et les conditions étaient assez belles. Mais ce n'est pas les meilleures journées de la saison», note Guy Larouche.

Au Mont-Bélu, la station était ouverte à la population en journée. Il n'a toutefois pas été possible de discuter avec un responsable. Même chose pour le Mont-Fortin, qui était ouvert en journée. Les deux stations étaient toutefois fermées en soirée.

Seul le Mont-Édouard semble tirer son épingle du jeu. Sur le site Internet de la station, on indique que la pluie et le redoux n'ont pas affecté la qualité de la neige et que 85% du domaine skiable est ouvert aux visiteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer