L'univers de Mononc' Serge et Pépé

Est-ce un dommage collatéral de la chanson Péladeau, qui figure sur le... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Coté
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Est-ce un dommage collatéral de la chanson Péladeau, qui figure sur le dernier album de Mononc' Serge? Toujours est-il que celui-ci a articulé sa propre version de la convergence en s'associant à Pépé dans le contexte d'une mini-tournée. L'idée avait sûrement du bon puisque l'une de leurs escales, celle du 28 décembre au Sous-Bois de Chicoutimi, a affiché complet dans le temps de le dire.

Les deux hommes ont commencé à travailler ensemble l'été dernier, à petites touches. Pépé a invité Mononc' Serge à le rejoindre à Woodstock en Beauce, le temps de quelques chansons. L'autre lui a rendu la politesse quelques jours plus tard, au Festival d'été de Québec.

«J'ai alors constaté que nos univers se mariaient bien et c'est pourquoi j'ai demandé à Pépé s'il voulait qu'on monte un spectacle ensemble. J'avais le goût de faire quelque chose de différent par rapport au trio acoustique et au groupe rock avec lesquels j'ai l'habitude de travailler», a raconté l'artiste il y a quelques jours, lors d'une entrevue téléphonique accordée au journal.

Le public n'aura pas droit à la version plate d'un duo, lorsque chacun propose ses affaires à lui sans qu'on sente une réelle interaction. Les deux ont participé au choix des chansons et s'accompagneront mutuellement, aux voix, ainsi qu'à la guitare et à la contrebasse. Leurs affinités avec Plume ressortiront, laisse entendre Mononc' Serge.

«Au plan musical, on est dans cette mouvance-là, décrit-il. Par contre, l'esprit de Pépé est plus joyeux, autant dans la vie qu'à travers ses chansons. Mon propos est plus agressif et justement, on a décidé de ne pas aller de ce côté, ne pas évoquer le temps des Fêtes. C'est pour ça qu'on ne fera pas Noël est un jour comme les autres. Pépé trouve ça un peu trop hargneux et pour moi, c'est bien correct.»

Un choix évident

Le choix du Sous-Bois comme destination au Saguenay s'est imposé de lui-même. Pépé était familier avec ce lieu, tandis que son partenaire y a donné un spectacle en solo qui lui a laissé un bon souvenir. «La scène est assez haute et c'est un bon format de salle pour ce qu'on va faire. Il y a une belle ambiance», fait-il remarquer.

Ceux qui ont trop attendu pour réserver une place devront soudoyer quelqu'un pour entrer, à moins de miser sur une possible récidive. Si celle-ci a lieu, cependant, ce ne sera pas cette année puisque la mini-tournée, qui coïncide avec la période des Fêtes, ne laisse aucune marge de manoeuvre au duo. Tout au plus a-t-il ajouté une supplémentaire à Québec, laquelle devrait également afficher complet.

«Pour la suite, rien n'a été déterminé. À la lumière de ce qui se sera passé, on verra ce qu'on pourra faire avec ça. Moi et Pépé, on s'en reparlera en janvier», raconte Mononc' Serge, dont la prochaine incursion au Saguenay-Lac-Saint-Jean sera effectuée en solo, le 20 février, à la Salle polyvalente du Cégep de Jonquière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer