Chauffeur de taxi agressé à Rivière-du-Moulin

Battu à coups de barre de fer

Un chauffeur de taxi a été sauvagement agressé... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Un chauffeur de taxi a été sauvagement agressé dans la nuit de vendredi à samedi au coin des rues Père-Fiset et Père-Garin à Rivière-du-Moulin.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Mélyssa Gagnon
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Un chauffeur à l'emploi de la firme Taxis Unis a été victime d'une agression sauvage dans la nuit de vendredi à samedi, à Rivière-du-Moulin. L'homme dans la cinquantaine a été frappé à coups de barre de fer par deux individus qui souhaitaient lui dérober de l'argent. Le chauffeur avait été appelé à se rendre dans ce secteur, possiblement par ses agresseurs.

Les événements sont survenus vers 2h30 au coin des rues Père-Fiset et Père-Garin. Selon le lieutenant Denis Harvey de la Sécurité publique de Saguenay (SPS), les malfaiteurs ont frappé la victime à plusieurs reprises et lui ont infligé de sévères blessures à la tête avec un pied-de-biche. Le chauffeur de taxi a été conduit à l'hôpital. Il a obtenu son congé en début de soirée. Les agresseurs, deux jeunes hommes vêtus de chandails à cagoule, sont toujours au large.

Propriétaire-actionnaire chez Taxis Unis, Hugo Lapointe était en service la nuit dernière. Il a appris qu'un collègue avait été victime d'une attaque sordide alors qu'il effectuait une course pour des clients. La victime a pu être localisée grâce au système GPS de la voiture. «Il y avait environ une douzaine de taxis qui ont arrêté de travailler pour essayer de retrouver les gars. Ils ont ratissé le secteur et ont aidé les policiers», explique Hugo Lapointe. Un périmètre de sécurité a également été établi près du restaurant Bouffe et Plus de Rivière-du-Moulin.

Toujours selon Hugo Lapointe, le chauffeur agressé était conscient au moment de l'arrivée des services d'urgence, mais il était très mal en point. Sa voiture était maculée de sang. Employée de la firme Taxis Unis depuis environ cinq ans, la victime venait tout juste de devenir propriétaire-actionnaire.

«C'est terrible et disons qu'on est tous sur le nerf ce matin. La dernière fois qu'un de nos chauffeurs a été agressé, c'était il y a environ quatre ans. Il avait été blessé avec un exacto», rappelle Hugo Lapointe.

«Il a été pris par surprise», signale-t-il.

Enquête

Les techniciens en scène de crime de la SPS se sont rendus sur les lieux peu après les événements et une enquête a été ouverte.

«Ce qui est particulier, c'est que les suspects n'ont rien volé, mais le motif du vol qualifié semble être le plus plausible», a fait savoir le lieutenant Harvey.

Sur la rue Père-Garin, une petite impasse paisible du quartier Rivière-du-Moulin, l'agression n'a pas attiré l'attention du voisinage. Un citoyen rencontré devant sa propriété ignorait qu'un homme avait été sauvagement battu à quelques mètres de sa résidence au cours de la nuit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer