Grippe et gastro-entérite

L'Agence de la santé en état d'alerte

La présidente et directrice générale de l'Agence régionale... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

La présidente et directrice générale de l'Agence régionale de la santé, Martine Couture, et le directeur de la santé publique, le docteur Donald Aubin, affirment que l'épidémie de grippe est préoccupante.

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Denis Villeneuve
Le Quotidien

(Chicoutimi) En raison de l'intensité prématurée de l'activité grippale et de gastro-entérite, l'Agence régionale de la santé proclame l'état d'alerte afin d'inciter la population à faire preuve de plus de vigilance et de prévention à l'approche de la période des Fêtes.

La présidente et directrice générale de l'Agence, Martine Couture, et le docteur Donald Aubin, directeur de la santé publique, ont déclaré que l'épidémie de grippe et de gastro-entérite est préoccupante actuellement dans la population en général puisqu'en date du 18 décembre, une cinquantaine d'établissements de santé, de l'éducation et de la petite enfance ont été touchés par une éclosion de grippe de type H3N2 ou de symptômes d'allure grippale.

Il en résulte des impacts importants sur l'achalandage dans les six CSSS puisque 701 personnes se sont présentées avec des symptômes aux urgences entre le 7 et le 13 décembre, une hausse importante par rapport aux semaines précédentes. Le même phénomène a été observé cette semaine.

Du nombre des 701 personnes recensées, 206 sont retournées à la maison avec le diagnostic d'influenza ou de pneumonie et 69 ont été admises dans un centre hospitalier. M. Aubin a mentionné qu'il est probable que la grippe a causé des décès, mais n'était pas en mesure de fournir de chiffres puisqu'il ne s'agit pas d'une maladie à déclaration obligatoire et que les causes de décès sont indirectement liées à la grippe.

Étant donné que la grippe est arrivée plus tôt cette année, il est probable que le sommet sera atteint pendant les Fêtes, une période propice aux échanges sociaux.

Face à la situation, Mme Couture a mentionné que tout le réseau de santé est en état d'alerte. Des employés des CSSS suivent des mesures de prévention très strictes avec le port de masques, le lavage des mains, l'incitation à tousser dans un mouchoir jetable ou dans le pli du coude, l'incitation des personnes fiévreuses à éviter des contacts avec des personnes vulnérables.

Le docteur Aubin a mentionné qu'il n'est pas trop tard pour se faire vacciner comme l'ont fait déjà 86 000 personnes cette année dans la région. Selon lui, il faut détruire certains mythes entourant la vaccination qui constitue le meilleur moyen de se protéger contre la grippe. Certains croient que le vaccin est susceptible de déclencher la grippe, d'autres affirment qu'un vaccin ne permet pas d'éviter l'influenza. La vérité, selon lui, est que le vaccin couvre un large spectre de la grippe et qu'il permet d'éviter des complications tout en réduisant la durée des symptômes principaux. «Il a été démontré que sur une population élargie, on évite des consultations médicales. Il s'agit d'un effort collectif», affirme-t-il.

Au cours des prochains jours, l'agence publiera une campagne médiatique visant à aider le public à prendre des décisions face aux symptômes de la grippe et à prodiguer des conseils de prévention.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer