Règlement entre Saguenay et Hakim

La poursuite intentée par Robert Hakim contre trois... ((Archives))

Agrandir

La poursuite intentée par Robert Hakim contre trois enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay, la ville de Saguenay, le procureur de la Couronne, le président de Théâtre du Saguenay, Pierre Mazurette, et quatre autres personnes et organismes atteint 1 249 230,55 $.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Patricia Rainville
Le Quotidien

(CHICOUTIMI) Une entente à l'amiable a été conclue entre Robert Hakim et la Ville de Saguenay.

Les conseillers municipaux ont adopté mardi une résolution pour proposer un règlement de 475 000 $, à la suite de la poursuite intentée par le producteur de spectacles contre plusieurs personnes et organismes, dont Saguenay et des policiers municipaux.

La poursuite initiale s'élevait à 1,2 million de dollars pour atteinte à la réputation.

Robert Hakim poursuivait la Ville, l'avocat Pierre Mazurette, le représentant de la Direction des poursuites criminelles et pénales Sébastien Vallée, les enquêteurs de la Sécurité publique de Saguenay Kevin Boily, Sylvain Gaudreault et Sylvain Houde, les témoins Serge Lachance et Lydia Lamirande, ainsi que l'expert-comptable Michel Hébert.

Selon le maire de Saguenay, Jean Tremblay, il en aurait coûté au moins 500 000$ en frais d'avocats à la Ville si la poursuite n'avait pas été réglée hors cour. Et, selon les experts consultés, la partie était loin d'être gagnée, a indiqué le maire Tremblay.

Par ailleurs, Jean Tremblay a réitéré sa confiance envers Pierre Mazurette, actuellement directeur de Promotion Saguenay.

// Plus de détails à venir

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer